Sonni Baro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sonni Abu-Bakry Baro ou Si Baro gouverna l'Empire songhaï pendant quelques mois en 1493, entre la mort de son père Sonni Ali Ber et son renversement par le général Mohammed Touré, âgé de 50 ans, qui créa la dynastie des Askia.

Il est vaincu par ce dernier lors de la bataille d'Anfao.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les dates de sa naissance et de son décès sont inconnues.

Il succède à son père Sonni Ali à la mort de ce dernier le . Cependant, l'un des généraux de Sonni Ali, Muhammad Ture, complote pour prendre le pouvoir. Baru a été interpellé par Mahomet parce qu'il n'était pas considéré comme un musulman fidèle. Dès qu'il a pris ses dispositions, il a attaqué Sonni Bāru le . L'armée de Sonni Bāru a été vaincue. Il y eut une autre bataille, plus décisive, le , après quoi Sonni Bāru s'enfuit en exil. L'usurpateur a ensuite pris le pouvoir en tant que Askia Muhammad Ture.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sékéné Mody Cissoko, Tombouctou et l'Empire songhay, L'Harmattan, 1996 (ISBN 2-7384-4384-2).
  • Jean Jolly, Histoire du continent africain, tome 1 (sur 3), L’Harmattan, 1996 (ISBN 2-7384-4688-4).

Liens[modifier | modifier le code]