Sonate pour piano nº 18 de Beethoven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sonate pour piano no 18
Opus 31 no 3
Genre Sonate
Nb. de mouvements 4
Musique Ludwig van Beethoven
Durée approximative 24 minutes
Dates de composition 1802, publiée en 1804
Dédicataire Comtesse de Browne

La Sonate pour piano no 18 en mi bémol majeur, op. 31 no 3, de Ludwig van Beethoven, fut composée en 1802, publiée en 1804 et dédiée avec les no 16 et no 17 à la comtesse de Browne.

Contemporaine des deux autres sonates de l'opus 31, la Sonate no 18 est la plus atypique des trois. Elle est la dernière des sonates pour piano de Beethoven à comporter plus de trois mouvements (si l’on excepte la Hammerklavier (Sonate no 29) et la 28e Sonate opus 101) et la dernière à inclure un authentique menuet de facture classique. Son exécution dure environ 24 minutes.

  1. Allegro
  2. Scherzo ; Allegretto vivace
  3. Menuetto ; Moderato e grazioso
  4. Presto con fuoco

Description et analyse[modifier | modifier le code]

Allegro[modifier | modifier le code]

Le premier thème de cette sonate en 3/4 est très caractéristique : après un appel sur un accord de labémol répété une fois, commence un ritardando dès la troisième mesure jusqu'à un point d'orgue à la cinquième mesure. Le thème continue par une phrase conclusive a tempo aboutissant à l'accord de mibémol, tonalité du mouvement. Cette façon d'accélérer, de ralentir, de surprendre l'auditeur sans cesse se retrouvera tout au long de la sonate.

Beethoven sonata 18 allegro.png

On retrouve à la mesure 35 l'accord de Tristan (marqué ici d'une astérisque).

Beethoven Sonata Op. 31, No. 3 Tristan chord.PNG

Scherzo ; Allegretto vivace[modifier | modifier le code]

Le scherzo est écrit en 2/4, ce qui est très inhabituel pour un scherzo (normalement en 3/4). Il faut sans doute l'entendre comme un « scherzando ». L'accentuation, placée sur les temps faible, le rend joyeux et bondissant.

Beethoven sonata 18 scherzo.png

Menuetto ; Moderato e grazioso[modifier | modifier le code]

Le minuetto comporte 72 mesures. À noter que le menuet et le trio présents dans le mouvement sont tous deux en mi bémol majeur. De par sa nature plus tendre et sérieuse, ce mouvement offre un fort contraste avec le scherzo qui le précède et le presto qui suit.

Presto con fuoco[modifier | modifier le code]

Le presto est un morceau de bravoure en 6/8 soutenu par une main gauche en croches qui ne s'arrête quasiment pas durant tout le morceau. L'indication con fuoco (« avec feu ») est très rarement utilisée par Beethoven. Carl Czerny parle de ce mouvement ainsi : « le final demande force et bravoure et fait l'effet d'un morceau destiné à la chasse. »

Beethoven sonata 18 presto.png

Partition[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]