Solomon Quetsch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Solomon Quetsch
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Religion
Maître

Solomon Quetsch (yiddish : שלמה קוועטש) est un rabbin et talmudiste autrichien, né le à Nicolsbourg (margraviat de Moravie) et mort le dans la même ville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie à la yéchiva de sa ville natale auprès de Mordekhaï Benet, dont il est le premier disciple. Il est ensuite rabbin à Piesling, à Leipnik puis durant quelques mois à Nikolsburg, où il succède à Samson Raphael Hirsch.

Traditionaliste, Quetsch se distingue par son tempérament tolérant et bienveillant.

Parmi ses écrits, on ne connaît aujourd'hui que quelques novellæ, publiées en 1862 sous le titre Chokmat Shelomoh dans la collection « Harha-Mor » par Moses Löb Kohn (Vienne).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Friedländer, Dore ha-Dorot, Brünn, 1876, p. 62 ;
  • Kaufmann Gedenkbuch, p. 338 ;
  • Die Deborah, 1902, p. 38 ;
  • Schnitzer, Jüdische Kulturbilder aus Meinem Leben, Vienne, 1904, pp. 38–56 ;
  • Van Straalen, Cat. Hebr. Books Brit. Mus., p. 21 ;
  • S. Klein, préface de Liḳḳuṭe Shelomoh, Páks, 1893.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]