Mikulov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mikulov
Blason de Mikulov
Héraldique
Drapeau de Mikulov
Drapeau
Mikulov : le centre historique.
Mikulov : le centre historique.
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région Flag of South Moravian Region.svg Moravie-du-Sud
District Břeclav
Maire Eduard Kulhavý
Code postal 692 01
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 7 443 hab. (2015)
Densité 164 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 48′ 24″ N 16° 38′ 18″ E / 48.8067502, 16.638368348° 48′ 24″ Nord 16° 38′ 18″ Est / 48.8067502, 16.6383683  
Altitude 242 m
Superficie 4 534 ha = 45,34 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Mikulov

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Mikulov
Liens
Site web www.mikulov.cz

Sur les autres projets Wikimedia :

Mikulov (en allemand : Nikolsburg ; en français : Nicolsbourg) est une ville du district de Břeclav, dans la région de Moravie-du-Sud, en République tchèque. Sa population s'élevait à 7 443 habitants en 2015[1].

Mikulov est un important centre de culture juive, dont il reste synagogues et cimetière.

Géographie[modifier | modifier le code]

Mikulov se trouve à la frontière avec l'Autriche, à 19 km à l'ouest-nord-ouest de Břeclav, à 44 km au sud de Brno et à 213 km au sud-est de Prague[2].

La commune est limitée par Bavory, Klentnice et Milovice au nord, par Bulhary et Sedlec à l'est, par l'Autriche au sud et par Březí à l'ouest.

Histoire[modifier | modifier le code]

Mikulov est propriété des Liechtenstein de 1229 à 1560, année où elle passe sous la coupe des von Dietrichstein, qui garderont le château dans la famille jusqu'aux décrets Beneš de 1945.

Le 31 décembre 1621, la paix de Nikolsbourg entre le roi élu de Hongrie et l'empereur y est signée: Gabriel Bethlen renonce à la couronne royale de Hongrie mais s’assure à titre personnel sept comitats en Haute-Hongrie. Après le traité, Bethlen demande la main de la princesse Cécile Renée, fille de Ferdinand II, avec en dot le gouvernement de la Hongrie royale, ce que la cour de Vienne refuse. Il se tourne alors du côté protestant et épouse en 1626 la fille de l’électeur de Brandebourg, Catherine.

Jusqu'en 1918, la ville de Nikolsburg fait partie de la monarchie autrichienne (empire d'Autriche), puis Autriche-Hongrie (Cisleithanie après le compromis de 1867), chef-lieu du district de même nom, l'un des 34 Bezirkshauptmannschaften en Moravie[3].

Place principale, maison aux sgraffites.
Place principale, chapelle à l'arrière plan.

En octobre 1938, la ville, majoritairement habitée par une population germanophone, est annexée par le Reich, conformément aux accords de Munich en ce qui concerne la Région des Sudètes. Après la défaite du Reich, les décrets Beneš (1945) contraignent la population allemande de la ville à s'exiler, laissant la place aux Tchèques qui l'appellent désormais exclusivement Mikulov.

Économie[modifier | modifier le code]

La ville est un centre de viniculture.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (cs) Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2015.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. Wilhelm Klein, Die postalischen Abstempelungen auf den österreichischen Postwertzeichen-Ausgaben 1867, 1883 und 1890, Vienne, 1967.