Soliloquie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La soliloquie est un terme souvent utilisé dans la comédie dramatique lorsqu'un personnage relate seul ses pensées/sentiments à haute voix devant le public[1]. La soliloquie se distingue du monologue et de l'aparté.

Psychologie[modifier | modifier le code]

Dans la psychologie, la soliloquie peut désigner un individu parlant seul. Elle survient lorsqu'un individu souffre de schizophrénie ou de divers troubles mentaux. L'isolement social peut favoriser les cas de soliloquie et également se développer lorsqu'un individu est, ou se sent, socialement rejeté. Dans certains cas, les paroles du soliloque peuvent se traduire en ruminations ou lamentations. Dans d'autres cas, elles se traduisent par un monologue voire une discussion.[réf. nécessaire]

L'hallucination de soliloquie désigne des cas d'hallucinations chez des patients schizophrènes, ceux-ci entendant leur propre voix et ayant l'impression de parler à voix haute alors qu'en réalité ils restent silencieux[2].

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. « Définition » (consulté le 8 juillet 2011)
  2. Toshiyuki Kobayashi et Satoshi Kato, « Hallucination of soliloquy: Speaking component and hearing component of schizophrenic hallucinations », Psychiatry and Clinical Neurosciences,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mai 2020).