Société tunisienne des industries de raffinage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Société tunisienne des industries de raffinage
logo de Société tunisienne des industries de raffinage
Logo de la Société tunisienne des industries de raffinage

Création 1961 (avec le groupe italien ENI)
Dates clés 1975 : rachat des parts de l'ENI par l'État tunisien
Forme juridique Entreprise publique
Siège social Tunis
Drapeau de Tunisie Tunisie
Direction Saloua Essghaier (PDG)[1]
Activité Raffinage et importation de pétrole
Site web http://www.stir.com.tn

Chiffre d’affaires 1 744 049 000 ($) en 2012[2]

La Société tunisienne des industries de raffinage (arabe : الشركة التونسية لصناعات التكرير) ou STIR est une entreprise publique tunisienne dont l'objet est l'importation et le raffinage du pétrole brut.

Elle possède une raffinerie, la Raffinerie nationale de Tunisie, située dans la zone industrialo-portuaire de Bizerte (Zarzouna), à soixante kilomètres au nord de Tunis. Les deux-tiers de l'espace sont consacrés au stockage du pétrole dans une soixantaine de cuves pour une capacité atteignant un million de m³. Le port de Bizerte possède deux quais permettant l'amarrage de pétroliers. Le quai nord, d'une longueur de 250 mètres avec un bassin d'une profondeur de 35 pieds (10,5 mètres), accueille des pétroliers de 60 000 tonneaux tandis que le quai sud, d'une longueur de 150 mètres avec un bassin d'une profondeur de 27 pieds (8,23 mètres), accueille des navires de 15 000 tonneaux.

Créée en 1961 par un accord de coopération entre l'État tunisien et le groupe pétrolier italien ENI, elle est entièrement nationalisée en 1975. Ses capacités augmentant, le pétrole ayant connu une forte élévation de son cours, cette entreprise devient la première de Tunisie par son chiffre d'affaires. Pour la première fois, en 2000, une entreprise tunisienne dépasse un milliard de dinars tunisiens de ventes. En 2006, son chiffre d'affaires est porté à 2,2 milliards.

Ayant vocation à couvrir la totalité des besoins pétroliers du pays, la STIR est responsable de l'importation des produits pétroliers. Ainsi, pour une consommation nationale de 3,746 millions de tonnes de pétrole raffiné, elle produit 1,683 million de tonnes et en importe 2,790 millions de tonnes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Nouveaux PDG à la tête de la STIR et du Pôle technologique de Gabès », Business News, 2 novembre 2015
  2. « Les 150 premières entreprises d’Afrique du Nord », Jeune Afrique, hors-série n°40 « Les 500 premières entreprises africaines », 2015, p. 114-119

Lien externe[modifier | modifier le code]