Société salariale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la sociologie
Cet article est une ébauche concernant la sociologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La société salariale est une notion sociologique développée par le sociologue Robert Castel pour caractériser une société dans laquelle la population active est à majorité salariée[1].

Définition[modifier | modifier le code]

Robert Castel [2]définit la société salariale comme "une société dans laquelle l'identité sociale se fonde sur le travail salarié plutôt que sur la propriété"[3]

Michel Aglietta et Anton Brender ajoutent que dans la société salariale, "les différenciations principales se trouvent à l'intérieur du salariat"[4]

Droits et propriété sociale[modifier | modifier le code]

A la société salariale, lui est attachée la propriété sociale qui confère des droits aux salariés. Ces droits sociaux sont constitutifs de la condition salariale.

Crise de la société salariale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Robert Castel sur education.francetv.fr
  2. Les métamorphoses de la question sociale : une chronique du salariat Robert Castel sur www.alternatives-economiques.fr
  3. Robert Castel, les métamorphoses de la question sociale, p. 483, folio, folio essais, 3 septembre 1999, (ISBN 978-2070409945)
  4. Michel Aglietta, Les métamorphoses de la société salariale,

Articles connexes[modifier | modifier le code]