Simone Barabino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Simone Barabino (Valpolcevera, v. 1585 - v. 1620) est un peintre italien du début du XVIIe siècle se rattachant au courant baroque de l'école génoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Simone Barabino fait son apprentissage auprès de Bernardo Castello, mais la qualité de ses œuvres provoque la jalousie du maître. Il se fâche avec celui-ci et part pour Milan.

Après avoir exécuté quelques œuvres dans la capitale lombarde, il abandonne la peinture pour le commerce d'œuvres d'art, sans succès, puis, incarcéré plusieurs fois pour dettes, il meurt dans la misère.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Vergine col Bambino ed Angeli con in alto il Padre Eterno e in primo piano in basso due angeli, e il paesaggio di sfondo, santuaire della Madonna (Gênes, entre le Mura degli Angeli et la Val Polcevera),
  • San Leonardo fa partorire una donna, oratoire dei Santi Giacomo e Leonardo (démoli)
  • Spoliazione di Cristo della Raccolta Rizzi, Sestri Levante
  • Ultima Cena con gli Apostoli, couvent franciscain Sant’Antonio Abate à Pegli Barrabino
  • San Diego con l’olio della lampada sana un fanciullo, Basilica della Santissima Annunziata del Vastato

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Angela Acordon : la Madonna del Rosario di Noceto presso Rapallo negli esordi di Simone Barabino.

Sources[modifier | modifier le code]