Sicut dudum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sicut dudum est une encyclique publiée par le pape Eugène IV en 1435, condamnant l'esclavage pratiqué sur les indigènes des îles Canaries, les Guanches.

Le pape Eugène IV publie le 13 janvier 1435 une courte encyclique sans appel sur le thème de l'esclavage, faisant ainsi pour la première fois de ce sujet un objet doctrinal. Sicut dudum fait état de dénonciations des mauvais traitements infligés aux indigènes des Iles Canaries, et fustige le comportement de chrétiens qui ont capturé ces indigènes, les ont privés de leurs biens et soumis à l'esclavage, quand bien même ceux-ci ne sont pas baptisés. Eugène IV exhorte ensuite les princes d'Occident, nobles et soldats à renoncer à ces pratiques. Enfin, il exige la libération immédiate de tous les esclaves des Iles Canaries sous peine d'excommunication.

« Sous peine d’excommunication, tout maître d’esclave a quinze jours à compter de la réception de la bulle pour rendre leur liberté antérieure à toutes et chacune des personnes de l’un ou l’autre sexe qui étaient jusque-là résidentes desdites îles Canaries [...] Ces personnes devaient être totalement et à jamais libres et devaient être relâchées sans exaction ni perception d’aucune somme d’argent. »

L'autorité papale était alors peu reconnue, et singulièrement par l'Espagne : si cet appel eut peu d'échos temporels, l'Église venait de planter un premier jalon doctrinal.

Lien externe[modifier | modifier le code]