Shisa kanko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Conducteur de train pointant.
Conducteur de bus appliquant cette méthode.

Shisa kanko (指差喚呼?, ou Pointing and calling en anglais) est une méthode de sécurité au travail pour permettre d'éviter les erreurs en désignant les indicateurs importants et en désignant leur état à voix haute. C'est une pratique commune au Japon qui peut aussi être désignée sous le nom de shisa kakunin kanko (指差確認喚呼?) ou yubisashi koshō (指差呼称?). Faire des gestes et indiquer ces actions à voix haute permet de rester concentré sur sa tâche[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette méthode requiert l'utilisation et la réaction des cinq sens.

Cette méthode a vu le jour au Japon au début du XXe siècle, avec les conducteurs de trains indiquant à voix haute l'état des signaux. Le geste de la main ne fut ajouté que quelques décennies plus tard[1].

Le Japon est un des seuls pays au monde à appliquer ce système, principalement dans le ferroviaire.

Efficacité[modifier | modifier le code]

Une étude de 1994 du Railway Technical Research Institute (en) montre que cette technique réduit les erreurs de près de 85 % lors d'une tâche simple[1]. Cette méthode est recommandée par la JISHA (中央労働災害防止協会?).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 田辺肇 "危険予知活動実践マニュアル" 1984, Japan Industrial Safety and Health Association
  • "今村一郎 "機関車と共に" 1962、ヘッドライト社, page 78
  • 神戸鉄道管理局 "機関車乗務員教範" 1913年, pages 259 à 262

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c The Japan Times, « JR gestures »,‎ (consulté le 5 décembre 2008)
  2. Japan International Cooperation Agency, « Terminal Evaluation - Latin America and the Caribbean » (consulté le 5 décembre 2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]