Shadia Mansour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shadia Mansour
Surnom « première dame du hip-hop arabe »
Naissance
Royaume-Uni
Activité principale chanteuse
Genre musical hip-hop

Shadia Mansour (arabe : شادية منصور, Shādiyah Manṣūr), née en 1985 au Royaume-Uni et d'origine palestinienne, est une chanteuse et MC de hip-hop.

Biographie[modifier | modifier le code]

Shadia Mansour est née à Londres, dans une famille de Palestiniens chrétiens, originaire de Haïfa et Nazareth. Elle est la cousine de l'acteur Juliano Mer-Khamis[1].

Musique[modifier | modifier le code]

Shadia Mansour chante en arabe et en anglais. Son activité musicale a un caractère politique, dédié à la cause palestinienne. Elle prône une résistance non-violente, qualifiée d'« intifada musicale ». Elle est qualifiée de « première dame du hip-hop arabe » (« first lady of arabic hip hop »). Elle-même déclare : « le hip-hop est la représentation légitime du peuple et j'en suis la dame[2],[3]. »

Elle se réclame de l'influence des chanteurs classiques Al Sayed Makawi, Mohammed Abdel Wahab, Asmahan, Farid El Atrache, Fairuz, et se dit proche des musiciens contemporains The Narcicyst ou DAM[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Janne Louise Andersen, « The Passion, Politics and Power of Shadia Mansour », Rolling Stone, 4 septembre 2011
  2. a et b Alain Brunet, « 5 questions à Shadia Mansour, “première dame du hip hop arabe” », La Presse, 8 juin 2011.
  3. Jon Donnison, « British Palestinian rapper conducts a 'musical intifada' », bbc.co.uk, 7 septembre 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]