Shade balls

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sphères blanches réparties sur une surface d'eau.
Shade balls dans une piscine.

Les shade balls (« boules à faire de l'ombre » en français[1]) sont des sphères de plastiques répandues en surface de réservoirs d'eau[2] employées pour limiter l'évaporation et la baisse de la qualité de l'eau stockée (en restreignant la prolifération d'algues et la formation de bromates)[1],[2].

La ville de Los Angeles utilise des shade balls en polyéthylène haute densité sur ses réservoirs depuis , empêchant l'évaporation d'environ 1,15 × 106 m3 d'eau par an. Les shade balls ayant consommé de l'eau lors de leur production, l'équilibre entre l'économie réalisée et l'eau utilisée en production est atteint environ 2,5 ans après le recouvrement du réservoir[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b La Croix, « Des boules en plastique pour économiser l’eau ? Une solution pas très écolo… », sur La Croix, (consulté le 13 juillet 2019).
  2. a b et c (en) Erfan Haghighi, Kaveh Madani et Arjen Y. Hoekstra, « The water footprint of water conservation using shade balls in California », Nature Sustainability, vol. 1, no 7,‎ (ISSN 2398-9629, DOI 10.1038/s41893-018-0092-2, lire en ligne, consulté le 13 juillet 2019).