Seollal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Seollal
Image illustrative de l’article Seollal
Coréennes en hanbok jouant au yunnori au moment de Seollal.

Hangeul 설날
Hanja 舊正
Romanisation révisée seollal
McCune-Reischauer sǒllal

La fête de Seollal (hangeul : 설날, s'écrit « Seolnal » mais se prononce Seollal), marquant l'entrée dans le Calendrier chinois (à une date variable selon les années, mais toujours entre le et le ), est l'une des principales fêtes traditionnelles coréennes (avec Chuseok), dont la célébration s'est poursuivie, malgré l'interdiction, sous l'occupation japonaise de la Corée.

Lié au culte des ancêtres, Seollal dure trois jours : celui du nouvel an, la veille et le lendemain.

Les Coréens rendent visite à leurs familles dans leur région natale : ayant revêtu l'habit traditionnel coréen, le hanbok, ils s'inclinent (jeol) devant leurs parents en signe de respect. Les anciens prononcent alors les « souhaits de bonheur », et donnent de l’argent aux enfants en récompense du jeol. Les familles se rendent ensuite sur les tombes de leurs ancêtres.

Des plats traditionnels sont préparés, comme le tteokguk ou le manduguk. Les hommes jouent au cerf-volant ou aux jeux traditionnels comme le yunnori, jeu de plateau proche du jeu des petits chevaux.

Dates du Seollal[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]