Selena Steele

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Steele.
Selena Steele
Description de cette image, également commentée ci-après
Selena Steele
Alias
Selena Steel, Seleena Steele[1]
Naissance (58 ans)
Los Angeles, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Distinctions
Caractéristiques physiques
Taille 1,63
Yeux Marron
Cheveux Bruns
Carrière
Années d’activité 1988-2008[2]
Nombre de films + 60 films

Selena Steele, née le à Los Angeles, est une actrice de films pornographiques américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Selena commence sa carrière comme danseuse dans des clubs de striptease à travers le pays pour revenir en Californie pour faire des films X.

Durant sa période de danseuse elle prétend avoir eu des relations sexuelles qui la motiveront à faire des films X en 1988. Elle fut révélée par John Leslie pour les productions VCA dans le film de Curse of the Catwoman (1992) pour lequel Leslie sera récompensé.

Ses performances étaient essentiellement vaginales et orales, c'est en 1993 dans le film Steele Butt qu'elle fait sa première scène anale.

Elle participera à la série Gangbang Girl.

Steele tourne dans plus de quarante films, puis elle disparaît de l'industrie du X jusqu'en 2000, année où elle y revient et travaille de nouveau pour VCA dans Jim Holliday productions. Selena fait plus de scènes anales et apparaît dans les films pour les actrices plus matures, dites MILF (Mother I'd like to fuck).

Récompenses[modifier | modifier le code]

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Curse of the Catwoman, (1992)
  • Best of Raunch, (1992)
  • Curse of the Catwoman, (1992)
  • Gangbang Girl 7, 8, (1992)
  • Lez Go Crazy, (1992)
  • Sorority Sex Kittens 1, 2 (1992)
  • Deep Inside Centerfold Girls (1991)
  • Sirens, (1991)
  • The Last Resort, (1990)
  • Oh What a Night, (1990)
  • Playin' Dirty, (1990)
  • The Tease, (1990)
  • The Chameleon, (1989)
  • Raunch 2 (1989)
  • Slick Honey, (1989)
  • Hate to See You Go, (1988)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]