Scheibe Bergfalke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Scheibbe Bergfalke
Vue du planeur
Scheibe Bergfalke III

Constructeur Drapeau : Allemagne Scheibe Flugzeugbau
Premier vol 5 août 1951
Nombre construit plus de 320
Équipage 2
Dimensions
Profil Mü 14.5%
Envergure 16.6 m
Longueur 5 m
Surface alaire 17.7 m2
Allongement 15.6
Masses et charge
Masse à vide 246 kg
Masse maximale 440 kg
Performances
Vitesse maximale 160 km/h
Vitesse de décrochage 60 km/h
Finesse 28.1 à 80 km/h
Taux de chute minimal 0.72 m/s
Facteur de charge +4 -2

Le Scheibe Bergfalke (faucon de montagne) est un planeur biplace allemand conçu par Egon Scheibe après la guerre sur la base de l' Akaflieg München Mü13 produit avant et pendant la guerre.

Développement[modifier | modifier le code]

Le prototype a volé le 5 août 1951 sous le nom d' Akaflieg München Mü13E Bergfalke I à la fin de l'année, Scheibe avait créé ses propres ateliers à l'aéroport de Munich-Riem pour y produire ce planeur sous le nom Bergfalke II [1]. Il s’agissait d’un planeur à ailes médianes de conception classique doté d’un train d'atterrissage monoroue fixe d'un patin et d'une béquille de queue. [2] Le fuselage est une structure en acier soudé entoilé. L'habitacle contenait deux sièges disposés en tandem. [2] Les ailes avaient un seul longeron en bois et étaient recouvertes de contreplaqué[2].

Les versions ultérieures ont eu des ailes en flèche inverse, une verrière plus aérodynamique, des aérofreins et une roue de queue à la place de le béquille[1]. En 1982, Scheibe en avait construit plus de 300 et Stark Ibérica avait construit plusieurs exemplaires de la version Bergfalke III sous licence en Espagne[1]. Scheibe a également mis au point une version motorisée sous le nom de Bergfalke IVM [1] qui n’est pas entrée en production[2].

En 1976, deux motoplaneurs Bergfalke ont participé au sixième concours d'Allemagne de planeurs motorisés. Plus tard, l’un de ces avions a établi un record du monde sur triangle de 300 km[3].

Variantes[modifier | modifier le code]

Mü13E Bergfalke I
Prototype
Bergfalke II
Première version produite, 4° de flèche inverse sur les ailes [1]
Bergfalke II / 55
Skopil Bergfalke II / 55
Conversion en motoplaneur faite par Arnold Skopil d’ Aberdeen, Washington , États-Unis, en 1957[4],[5].
Bergfalke III
Verrière plus aérodynamique, gouvernail de direction et ailerons agrandis, aérofreins Schempp-Hirth, 2° de flèche inverse sur les ailes[1].
Bergfalke IV
Profil d'aile Wortmann avec une envergure supérieure de 60 cm[1].
Bergfalke IVM
Version motoplaneur avec moteur Hirth O-28 de 39 kW (52 ch) monté sur un pylône rétractable derrière le cockpit[1].

Voir également[modifier | modifier le code]

Planeurs d’utilisation, configuration et période comparables

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g et h Michael Hardy, Gliders and Sailplanes of the World, Shepperton, Ian Allan, , 79–80 p.
  2. a b c et d John W. R. Taylor, Jane's All the World's Aircraft 1977–78, London, Jane's Yearbooks, , 528 & 594 p.
  3. Andrew Coates, Jane's World Sailplanes and Motor Gliders, London, MacDonald and Jane's, , 67 p.
  4. Said, Bob: Annuaire 1983 des planeurs, magazine Soaring , page 131. Soaring Society of America, novembre 1983. USPS 499-920
  5. Activate Media, « Bergfalke Scheibe » [archive du ], (consulté le 30 juillet 2011)


Liens externes[modifier | modifier le code]