Santé en Angola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la médecine image illustrant l’Angola
Cet article est une ébauche concernant la médecine et l’Angola.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Cet article évoque les problèmes de santé en Angola.

Paludisme[modifier | modifier le code]

Le paludisme est responsable du décès de 40 enfants de moins de 5 ans par jour.

Accès à l'eau potable[modifier | modifier le code]

D’après un rapport de l’UNICEF paru au mois de septembre 2008, alors que le pays a connu une croissance économique de 24 % en 2007, « seuls 31 % des enfants angolais ont un accès adéquat à des installations sanitaires correctes » . Selon l’organisme humanitaire, cela provoque l’apparition fréquente d’épidémies de choléra. L'Angola s'est donc doté d'un ambitieux programme "l'eau pour tous" qui vise à donner accès à l'eau potable à 80 % de la population d'ici 2012.

Fièvre de Marbourg[modifier | modifier le code]

L’Angola connaît une épidémie de fièvre hémorragique de Marbourg qui a fait 280 morts (au 2 mai 2005), principalement dans la province d’Uige.

Choléra[modifier | modifier le code]

Le Choléra est toujours très présent en Angola, y compris dans la capitale Luanda, surtout en saison des pluies, en raison de la difficulté d'accès à l'eau potable.