Sami Yusuf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sami Yusuf

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de Sami Yusuf, 2011

Informations générales
Naissance 21 Juillet 1980
Activité principale auteur-compositeur-interprète, poète.
Genre musical Spiritique
Instruments Vocal, piano, percussions, guitare, violon, tambour
Années actives 2003 -
Labels ETM International
Site officiel SamiYusufOfficial.com

Sami Yusuf, né en juillet 1980 à Téhéran en Iran, est un chanteur, auteur, compositeur, interprète et poète britannique d'origine azéri. La musique de Sami Yusuf comporte principalement des chansons en relation avec l'islam et le fait d'être un musulman dans le monde d'aujourd'hui. Il déclare[réf. nécessaire] donner le vrai message de l'amour, la tolérance et la miséricorde de l'islam à travers sa musique. Sami Yusuf serait le britannique musulman le plus populaire au monde[1]. En 2006, Time Magazine le nomme « Islam's Biggest Rock star », malgré un genre beaucoup plus pop[2].En juillet 2009, il reçoit un doctorat de l'université de Roehampton pour sa grande contribution à la musique.[réf. nécessaire] Dans une liste de 30 anglais célèbres établie par BBC News, il arrive à la 14e place[3].

Grâce au succès de son premier titre Al-Mu'allim et ses chansons très vives mélangeant les différentes cultures, Sami Yusuf est apprécié autant en orient qu'en occident. Au cours de sa carrière, Sami Yusuf bat un grand record d'affluence lors d'un concert à Istanbul avec 250 000 spectateurs[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sami Yusuf est né le 21 juillet 1980 en Iran et a grandi en Grande-Bretagne où il est arrivé à l'âge de 3 ans. Il est né d'une famille musicale d'origine azérie. Sami a appris à jouer plusieurs instruments dès son plus jeune âge et s'intéresse au chant et à la composition. À 18 ans, il obtient une bourse pour aller étudier la composition à la Royal Academy of Music de Londres, une des plus prestigieuses institutions musicales au monde.

Il a également une bonne compréhension de la théorie musicale et des modes du Moyen-Orient (ou Makams). Il est aussi musulman pratiquant, et voit la musique comme l'expression du message musulman, et l'encouragement de la jeunesse à être fier de sa religion et de son identité. Cependant, il se défend de promouvoir l'islam : « [Je fais de la musique], non pas pour prêcher, (…) je ne me vois pas comme un missionnaire, cela revient à Allah. Nous n'avons pas cette idée chrétienne de travail missionnaire ». Il ajoute : « La spiritualité manque dans la plupart des chansons (…) Le monde artistique a été détourné par l’environnement commercial ».

Sami Yusuf est déjà allé donner des concerts aux États-Unis, en Azerbaïdjan, en Arabie saoudite, en Jordanie, en Syrie, en Turquie, en Malaisie, en Égypte, au Royaume-Uni, en Allemagne, en France, aux Pays-Bas, en Australie, au Koweït, au Maroc, en Algérie, en Tunisie, en Belgique, en Bosnie-Herzégovine et plusieurs autres pays. Il a sorti 5 clips musicaux, le sixième n'est pas encore à la télévision, mais il a été diffusé à Trafalgar Square (à Londres).

Son statut international s'est largement conforté avec la participation du trio Outlandish sur la piste Try Not to Cry, et sa collaboration avec AR Rahman' et Ustadh Mehboob.

Carrière[modifier | modifier le code]

Sami a été présenté par Time Magazine comme la plus grande star musicale du monde musulman[5]. Il a également fait la couverture de plusieurs dizaines de magazines et d'autres publications dans le monde entier. Comme souvent, Sami Yusuf prétend qu'il utilise son art et la musique comme un moyen de promouvoir les messages d'amour, de miséricorde, de paix et de tolérance, tout en encourageant les jeunes à être fiers de leur identité. Les chansons de Sami Yusuf ont révolutionné les anasheeds en donnant naissance à un nouveau genre de musique islamique moderne[6].

Premiers albums : Al-Mu'allim, My Ummah et grands succès (2003 - 2005)[modifier | modifier le code]

Yusuf, 2006

Le premier album de Sami Yusuf a été Al-Mu'allim, produit en juillet 2003 et sorti en 2004. Il remporte un énorme succès, entre autres grâce à la chanson-titre.

Son deuxième album, My Ummah sort en 2005. Il sort en deux version, une version musicale et l'autre seulement en percussions. Dans ses différentes chansons de l'album, il fait un mélange entre plusieurs langues tel que l'anglais, l'arabe, le persan, l'ourdou et le turc pour montrer les différentes cultures que regroupe le monde musulman. Il commence à faire alors des concerts dans différents pays du monde. Ses albums sont principalement populaires parmi les jeunes musulmans[réf. nécessaire], en Turquie notamment où son concert a rassemblé près de 250 000 personnes à Istanbul, en 2007[7]. Le plus grand succès de l'album est Hasbi Rabbi dont le clip a été tourné dans quatre pays différents : L'Angleterre, la Turquie, l'Égypte et l'Inde.[réf. nécessaire] Dans le titre Free (libre), Sami défendait le droit des femmes musulmanes à porter le foulard islamique, suite à la loi française de 2004 interdisant le port de tout signe religieux à l’école.[réf. nécessaire] Sur cette chanson, l'artiste en explique l’origine : « Je faisais un concert en France et une s’approche de moi et me dit : 'S’il vous plait, faites quelque chose sur le Hijab, vous ne savez pas combien nous souffrons'. [Cette chanson] n’est pas juste pour les gens qui portent le hijab. C’est pour les libertés civiles ».[réf. nécessaire]

Au total, plus de 5 millions d'exemplaires de ces deux albums ont été vendus[8].

You Came To Me, le grand Hit du Ramadan 2009[modifier | modifier le code]

En juillet 2009, il reçoit son doctorat en musique par l'université de Roehampton[réf. nécessaire] et fait partie des 30 anglais les plus fameux suite à une liste établi par BBC News. Pour le Ramadan 2009, il sort une chanson qui connaît tout de suite un très grand succès[réf. nécessaire], le grand hit du ramadan, You Came To Me : la chanson est sortie en plusieurs versions : Anglais, anglais-arabe, turc et perse. Il organise également une tournée spéciale à Istanbul en vue du Ramadan. La chanson sort spécialement avant l'album en vue du Ramadan.

Healing, août 2010[modifier | modifier le code]

Le 12 août 2010 au lendemain du 1er jour du Ramadan, Sami Yusuf sort son single Healing dont le message est Heal and you will be Healed (en Français, « soigne et tu seras guéri »).

Actions caritatives[modifier | modifier le code]

Sami Yusuf est aussi connu pour ses actions caritatives. En octobre 2007, au Soudan, il visite un orphelinat dans le but de sensibiliser les gens aux enfants malades et aux victimes du sida dans cette région[9].

Les profits d'Islamic Relief auquel il est lié sont allés comme aide au Darfour ; le chanteur organise également un concert pour les personnes malades du Darfour au Wembley Arena[10].

Un an plus tard, en octobre 2008, il voyage vers l'Afrique du Sud, pour quelques concerts et petites tournées. Il visite, aide et encourage les enfants de l'orphelinat d'Agape[11].

En janvier 2009, il se rend en Turquie, où il a été invité par HE Emine Erdogan, l'épouse du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdoğan, pour assister à un rassemblement en faveur de la paix dans la bande de Gaza[12].

Le 31 janvier 2009, Sami Yusuf participe à une manifestation qui a eu lieu à Doha, au Qatar en liaison avec la campagne d'Al Fakhoora pour recueillir des fonds pour les familles ruinées et pour les infirmes de Gaza. À ce jour, plus de 100 millions de dollars ont été récoltés pour cette cause[13].

Le 22 août 2010, Sami Yusuf a sorti Hear Your Call un single de charité pour venir en aide aux victimes des inondations au Pakistan.

À la suite de la sécheresse et de la famine dans la Corne d'Afrique pendant l'été 2011, il sort "Forgotten Promises", single dont tous les bénéfices sont versés au PAM (Programme Alimentaire Mondial).

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Al-Mu'allim (2004).

  • Réalisé en : juillet 2003
  • Ventes : plus de 2 millions d'exemplaires.[réf. nécessaire]
  • Chansons à succès : Al-Mu'allim et Supplication

My Ummah (2005)

  • Réalisé en : septembre 2005
  • Ventes : plus de 3 millions d'exemplaires.[réf. nécessaire]
  • Chansons à succès : Hasbi Rabbi, Mother et Munajat

Without You

  • Réalisé en : janvier 2009
  • ventes : plus de 2 350 000 exemplaires.[réf. nécessaire]
  • Singles : Asma Allah, Forever Palestine, Hear Your Call (en mémoire des inondations du Pakistan)

Wherever You Are

  • Date de sortie : le 29/10/2010

Salaam : 2012

  • salaam
  • drayer land
  • to guide you home
  • it's a game

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur de la 15e édition du Festival de Fès des musiques sacrées du monde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Muslim superstar. The Guardian. 2007-11-05. Retrieved on 2007-11-05.
  2. (en) Meet Islam's Biggest Rock Star (en Anglais). TIME Magazine 168 (5). Retrieved on 2009-03-17.
  3. (en) 30 more famous Britons you've probably never heard of
  4. Biographie de Sami Yusuf sur son site web
  5. (en) Meet Islam's Biggest Rock Star TIME Magazine 168 (5). Retrieved on 2009-03-17
  6. Habib, Khaled (July 2008). The business of Islam. Business Today Egypt. Retrieved on 18 April 2009.
  7. Biographie sur son site officiel, consultée le 2009-03-16
  8. The business of Islam Par Ethar El-Katatney
  9. Sami Yusuf à Darfur
  10. (en)A Live8-style concert to help tackle the humanitarian crisis in Darfur will be put on by British Muslims.
  11. (en) Sami Yusuf in South Africa
  12. (en) Sami Yusuf visit to Turkey
  13. Feb 2009. Telethon Fundraiser for Gaza Victims : (en) « Sami Yusuf has taken part in a Telethon to raise money for the victims of Gaza. The telethon took place in Doha, Qatar on January 31st in conjunction with The Al Fakhoora Campaign to raise money for the bereaved and destitute of Gaza. To date over $100 million has been raised. »