Salguir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Salhir
Illustration
Le Salguir à Simféropol
Caractéristiques
Longueur 232 km
Bassin 4 010 km2
Débit moyen m3/s
Cours
Source Tchatyr-Dah et Monts de CriméeVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Drapeau de la Russie Russie

Le fleuve Salhir ou fleuve Salhyr[1],[2] (en ukrainien : Салгір ou Салгир) ou Salguir (en russe : Салгир ; en tatar de Crimée : Salğır) anciement fleuve Bolnak[3] est un cours d'eau de la Crimée. Le nom de la langue türkique Baba Salğır: Salğır est le nom masculin, Baba est le père qui est le Père Salguir[4].

Réservoir de Simféropol

Avec un cours de 232 km de longueur, le Salhir est le cours d'eau le plus long de la péninsule de Crimée. Il draine un bassin de 4 010 km2. Son débit moyen est de seulement 2 m3/s. La surface de tous les réservoirs 822 hectares. La surface de tous 518 les réservoirs est 1027 hectares. Il prend sa source dans la montagne Tchatyr-Dah au confluent des rivières Anhara et Kyzyl-Koba[5], au sud de la Crimée, et coule vers le nord pour se jeter dans le Syvach et la mer d'Azov dans la plaine criméenne[6]. Le Biouk-Karassou est l'affluent le plus grand et le plus édifiant (à droite)[1].

Le Salguir arrose Simféropol, où ses eaux sont retenues depuis 1955, en amont de la ville, dans le réservoir de Simféropol, d'une capacité de 36 millions de m3/s. Il franchit le canal de Crimée du Nord près de Ouvarivka[1].

Les eaux du Salguir sont retenues par cinq réservoirs parmi leurs de Simféropol de 317 hectares, d'Aïanske[7](sur son cours supérieur et elles sont ensuite détournées pour l'irrigation, si bien que son cours inférieur n'est alimenté que 60 jours par an. Il est même relié au canal de Crimée du Nord et ses eaux n'atteignent plus la mer[8].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Ministère des Affaires étrangères, direction des Archives, Crimée ([1 : 5,000,000]), 2014-11, , PDF (lire en ligne)
  2. « Simferopol », dans Encyclopædia Britannica (ISBN 1-59339-292-3, OCLC 71783328, lire en ligne) (consulté le )(en)
  3. Tartarie Europeenne ou Petite Tartari ou sont Les Tartares, Du Crim, ou de Perecop; De Nogais..., Paris, , PDF (lire en ligne)
  4. Міжнародний фонд "Відродження" et Програма "Трансформація Гуманітарної Освіти", Toponimitchnyï slovnyk Oukraïny : slovnyk-dovidnyk [« Топонімічний словник України:словник-довідник »], djvu (ISBN 978-5-7707-9443-4 et 5-7707-9443-7, lire en ligne)(uk)
  5. « Салгир », dans Grande Encyclopédie soviétique (OCLC 14476314, lire en ligne) (ru)
  6. « Crimean Lowland », dans Internet Encyclopedia of Ukraine (lire en ligne) (consulté le ) (en)
  7. « Салгир », dans Encyclopédie soviétique ukrainienne (lire en ligne) (uk)
  8. Ecoregion Description : Crimea Peninsula