Saka (peuple d'Afrique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Saka sont un peuple d'Afrique centrale établi en République démocratique du Congo, dans les forêts du Kasaï-Oriental[1]. Plusieurs auteurs les rattachent aux Mongo du nord-ouest[2].

Langue[modifier | modifier le code]

Ils parlent une langue bantoue[1].

Culture[modifier | modifier le code]

Couteau saka[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) James Stuart Olson, « Saka », in The Peoples of Africa: An Ethnohistorical Dictionary, Greenwood Publishing Group, 1996, p. 505 (ISBN 9780313279188)
  2. (fr) Jan Vansina, « Les peuples de la cuvette », in Introduction à l'ethnographie du Congo, Université Lovanium, Kinshasa ; Université libre du Congo, Kisangani ; Université officielle du Congo, Lubumbashi ; Centre de recherche et d'information sociopolitiques, Bruxelles, 1966, p. 79 ; Isidore Ndaywel è Nziem, Histoire générale du Congo : de l'héritage ancien à la République Démocratique (préface de Théophile Obenga), CGRI, De Boeck & Larcier-Duculot, Bruxelles ; Agence de la Francophonie, Paris, 1998, p. 259 (ISBN 978-2-8011-1174-1) ;
  3. Brooklyn Museum

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jan Vansina, « Les peuples de la cuvette », in Introduction à l'ethnographie du Congo, Université Lovanium, Kinshasa ; Université libre du Congo, Kisangani ; Université officielle du Congo, Lubumbashi ; Centre de recherche et d'information sociopolitiques, Bruxelles, 1966, p. 79

Articles connexes[modifier | modifier le code]