Saison 6 d'Oz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Saison 6 de Oz)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saison 6 d'Oz
Série Oz
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine HBO
Diff. originale
Nb. d'épisodes 8

Chronologie

Cet article présente le guide des épisodes de la sixième saison de la série télévisée Oz.

Distribution[modifier | modifier le code]

Ici sont listés les acteurs dont le personnage fait partie des plus importants :

Épisodes[modifier | modifier le code]

Épisode 1 : Les morts ont la parole[modifier | modifier le code]

Titre original
Dead Man Talking
Numéro de production
49 (6.1)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Résumé détaillé
Augustus Hill avait écrit ses mémoires avant son décès, demandant à McManus de les conserver jusque six mois après son décès, avant de les remettre à Said et à Redding, prenant au sérieux son rôle d'exécuteur testamentaire, le directeur du projet Emerald City fait venir les deux détenus dans son bureau. Un nouveau projet voit le jour, le montage d'une pièce de théâtre, Macbeth, devenant l'objet de nouvelles tensions à la prison. Pendant ce temps, Alvarez et Guerra tentent de faire la paix alors même que Schillinger et Stanton sortent de l'isolement.

Épisode 2 : Sens dessus dessous[modifier | modifier le code]

Titre original
See No Evil, Hear No Evil, Smell No Evil
Numéro de production
50 (6.2)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Résumé détaillé
Beecher obtient enfin sa libération sur parole. Un nouveau projet destiné à occuper les détenus voit le jour : le télémarketing, une parfaite alternative à l'usage de drogue selon Burr Redding. Alvarez, de son côté, essaye de renouer avec son ex-femme Maritza.

Épisode 3 : Symphonie carcérale[modifier | modifier le code]

Titre original
Sonata de Oz
Numéro de production
51 (6.3)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Résumé détaillé
Beecher quitte enfin l'univers carcéral. Quelqu'un a tué le Maire, alors qu'il était en procès pour incitation au meurtre racial, et les rumeurs vont bon train. Cyril se voit proposer un traitement par électrochocs pour ses problèmes psychologiques, peut-être un avant-goût de ce qui l'attend quand il passera sur la chaise électrique. Glynn doit tenir une conférence de presse à propos de ce qui se passe dans la prison qu'il dirige. À présent, Said a une idée précise de ce qu'il veut faire des mémoires de son ami.

Épisode 4 : Manque de communication[modifier | modifier le code]

Titre original
A Failure to Communicate
Numéro de production
52 (6.4)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Résumé détaillé
L'appel de Cyril a échoué, mais celui de Keller semble être en bonne voie : c'est Beecher, de retour comme visiteur à la prison, qui s'y est collé. Arif doit prendre le contrôle du clan des Musulmans, même si cette idée ne lui plaît pas. Les activités de reliure et de télémarketing n'ont pas autant de succès que Burr imaginait. On découvre entre-temps que Martinez n'a pas été victime d'un empoisonnement accidentel, mais a été bel et bien tué, ce qui donne l'occasion à Penders de menacer d'attaquer la prison pour les conditions inhumaines de détention à l'isolation. Omar le trahit, en refusant de témoigner en échange d'un ticket de retour à Emerald City.

Épisode 5 : Pardon[modifier | modifier le code]

Titre original
4 Giveness
Numéro de production
53 (6.5)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Résumé détaillé
La date de l'exécution de Cyril approche, ce qui bouleverse les plus endurcis : Hoyt est diagnostiqué psychologiquement instable et on s'apprête à l'envoyer dans une institution psychiatrique. Les Musulmans veulent honorer la mémoire de Said en poursuivant son atelier de reliure. Alvarez se voit attribuer l'héritage de Cutler et a du mal à appréhender le pourquoi de cette ultime générosité. Glynn continue d'enquêter sur le meurtre du Maire, pendant que Busmalis est autorisé à une sortie temporaire pour aller voir Norma et son bébé, en profitant pour se fiancer dans la foulée. Keller trahit Beecher, en espérant le voir revenir en prison.

Épisode 6 : Tranche de mort[modifier | modifier le code]

Titre original
A Day in the Death...
Numéro de production
54 (6.6)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Résumé détaillé
Lorsque Beecher apprend la vérité au sujet de Keller, il le trahit à son tour en proposant une alliance à Schillinger. Idzik est transféré à Emerald City, il s'empresse alors de demander à Omar une bien étrange faveur. Les Fédéraux semblent se désintéresser du meurtre de Loewen, ce qui n'est pas le cas de Glynn, qui s'entête à trouver celui qui a assassiné le Maire. Alvarez reçoit une nouvelle visite de la veuve de Cutler. Redding a une idée pour détourner les détenus de l'atelier de reliure. Et pendant ce temps, Cyril fume la dernière cigarette du condamné à mort avant son exécution, qui semble désormais inéluctable.

Épisode 7 : Déchets et Ordures[modifier | modifier le code]

Titre original
Junkyard Dawgs
Numéro de production
55 (6.7)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Résumé détaillé
Deux nouveaux tentent d'infiltrer le marché de la drogue tenu par les Siciliens, et leurs méthodes respectives conduisent à des résultats très différents. Keller se montre sous un jour intriguant, alors qu'il marque sa loyauté à la fois envers Beecher et Schillinger. McManus tente le tout pour le tout pour sauver Omar, tandis qu'Alvarez fait tout pour rester définitivement dans la voie qu'il a choisie. Glynn commence à percevoir toutes les implications du décès du Maire. Il arrive blessé et s'écroule au cours de la cérémonie de récompense de l'association du personnel pénitentiaire.

Épisode 8 : Rideau ![modifier | modifier le code]

Titre original
Exuent Omes
Numéro de production
56 (6.8)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Résumé détaillé
Le gouverneur Devlin est accusé d'être en partie responsable des meurtres de Loewen et Glynn. Lors de la représentation de Macbeth, Keller remplace le faux couteau par un vrai et Beecher tue Schillinger d'un coup à l'estomac. Avant de se jeter par la balustrade pour faire incriminer Beecher, Keller avait envoyé de l'anthrax aux Aryens... La prison est bientôt évacuée.

Notes et références[modifier | modifier le code]