Sainte Gwenn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gwenn.
Sainte Gwenn
Image illustrative de l'article Sainte Gwenn
Chapelle Saint-Guénolé de Plougastel-Daoulas : statue de sainte Gwenn allaitant ses trois enfants.
Saint
Naissance IVe siècle
Pays de Galles
Décès Ve siècle 
Fête 21 février
18 octobre

Sainte Gwenn ou Gwen ou Guen ou Gwendoline est surnommée en breton Teir Bronn (« aux trois seins ») parce qu'elle a enfanté au moins trois saints, les jumeaux Guethenoc et Jacut, puis saint Guénolé. Elle est l'épouse de saint Fragan, ils vivaient au Ve siècle.

L'Église la commémore le 18 octobre en Occident, le 21 février en Orient.

Histoire et tradition[modifier | modifier le code]

Les époux et leurs deux premiers fils sont nés au Pays de Galles, leur pays d'origine. Le troisième fils serait né peu de temps après le débarquement de la famille en Bretagne armoricaine, à l'embouchure de la rivière Brahec, au fond de la baie de Saint-Brieuc.

Gwenn (Blanche), femme de saint Fragan est la mère d'une sainte famille nombreuse. En plus de ses trois saints fils déjà mentionnés, elle a également une fille, sainte Clervie.

Dévotion[modifier | modifier le code]

Plougastel-Daoulas : chapelle Saint-Guénolé, le retable de saint Louis, avec à sa droite sainte Gwenn

La dévotion populaire a plaisamment interprété l'exceptionnelle fécondité naturelle et spirituelle de sainte Gwenn en affirmant que Dieu lui avait fait don d'une troisième mamelle. Il s'ensuit une iconographie un peu naïve et on appelle depuis la sainte « Santez Gwenn he teir vammen ».

La chapelle et le calvaire de Saint-Vennec, près de Briec dans le Finistère, sont logiquement placés sous l'arbitre du chiffre 3.

Gwenn est bien sûr invoquée pour la fécondité des femmes.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Notoriété[modifier | modifier le code]

Gwenn (Blanche en français), Gwenna, avec en diminutif Gwennaig, est un prénom répandu pour les femmes.

Gwennan est aussi un prénom actuellement porté.

Source[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Joseph Chardonnet, Le livre d'or des saints de Bretagne, Spézet (Finistère) 1995.