Sébastien Gérardin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gérardin.
Sébastien Gérardin
Biographie
Naissance
Décès
(à 65 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Sébastien Gérardin est un naturaliste et prêtre français, né le 9 mars 1751 à Mirecourt[1] et mort le à Paris.

Il est fils d'un luthier[2]. Il se passionne pour l’histoire naturelle et l'enseigne à l’École centrale d’Épinal en 1776. Il y constitue un cabinet de curiosités ainsi que le jardin botanique. Il devient chanoine à Poussay en 1790. Il est employé par le Muséum national d'histoire naturelle à partir de 1803.

Publications[modifier | modifier le code]

Selon le Michaud, il a également laissé des manuscrits : Les papillons de Lorraine et Abrégé de l'ornithologie de Buffon.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Jaussaud et Édouard R. Brygoo (2004), Du Jardin au Muséum en 516 biographies, Muséum national d’histoire naturelle de Paris, 630 p.  (ISBN 2-85653-565-8) Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • « Z. », « Gerardin [sic] (Sébastien) sur Google Livres », dans Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes avec la collaboration de plus de 300 savants et littérateurs français ou étrangers , 2e  éd., 1843–1865, vol. 65

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Son nom apparaît parfois comme « Sébastien Gérardin de Mirecourt ».
  2. Louis Châtellier, Dans les Vosges à l’époque des Lumières : de la passion pour les Sciences Naturelles à leur enseignement à l’école Centrale du Département, p. 60.
  3. Orthographe non modernisée. « Anglois » veut dire Anglais, « François » veut dire Français.
  4. (de) Résumé en ligne, 1810