Ryan Malone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Malone.

Ryan Malone (né le à Pittsburgh dans l'État de Pennsylvanie aux États-Unis) est un joueur professionnel de hockey sur glace américain

Il peut aussi bien évoluer au centre qu'en tant qu'ailier gauche. Il est le fils d'un ancien joueur de hockey des Penguins : Greg Malone. Ryan a choisi de porter le même numéro que son père : le numéro 12[1]. Il est le neveu de Jim Malone et le cousin de Brad Malone.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Malone a été choisi au 4e tour du repêchage de 1999 de la Ligue nationale de hockey (115e au total) par les Penguins de Pittsburgh. Cela dit il n'a effectué son premier match sous les couleurs des Penguins qu'au cours de la saison 2003-2004. Cette saison-là il a réalise une très bonne saison et finit troisième meilleur marqueur de l'équipe après Dick Tärnström et Aleksey Morozov[2].

Auparavant, Malone a joué pour l'équipe de la Western Collegiate Hockey Association : les St. Cloud State du championnat universitaire. Au cours de la saison 2004-2005 de la LNH, Malone a profité de l'annulation de la saison pour découvrir l'Europe et joueur en Finlande, Suisse et en Italie.

Avec l'équipe 2006-2007 des Penguins, ils parviennent pour la première fois aux séries éliminatoires depuis 2002 mais ils perdent au premier tour contre les Sénateurs d'Ottawa. Avec l'équipe 2007-2008, il parvient à la finale de la Coupe Stanley mais finalement l'équipe perd au sixième 4 matchs à 2 après avoir remporté le cinquième match de la finale sur la glace des Red Wings de Détroit au bout de trois prolongations[3]. Lors de ce cinquième match, Malone va recevoir le palet dans le nez à la suite d'un tir de son coéquipier, Hal Gill. C'est alors la quatrième fois de sa carrière qu'il se casse le nez et la deuxième fois que cela lui arrive au cours de la série contre les Red Wings. Son père a eu le nez cassé 14 fois au cours de sa carrière. Ryan Malone va tout de même revenir au cours du match lors de la période suivante et sera sur la glace lorsque son équipe parviendra à marquer le but de la victoire par Sýkora. Les Penguins vont malgré tout perdre lors du sixième match de la série[4].

Le 28 juin, ses droits ainsi que ceux de Gary Roberts sont échangés au Lightning de Tampa Bay. Tous deux agents libres, ils sont échangés en retour de choix de repêchage d'entrée de 2009. Le 29 juin, Malone accepte un contrat de 7 ans avec le Lightning[5].

Il joue un total de six saisons avec le Lightning. Alors que ses performances sont sur le déclin depuis la saison 2012-2013, une tuile tombe sur la tête de Malone lorsqu'il est arrêté en avril 2014 pour possession de cocaïne et conduite sous influence[6]. À la suite de cette saison, le Lightning rachète son contrat auquel il restait une année à écouler[7].

En septembre 2014, il accepte un contrat d'une saison avec les Rangers de New York. Après six matchs sans point avec les Rangers, il est placé au ballotage puis assigné au Wolf Pack de Hartford, équipe affiliée aux Rangers dans la Ligue américaine de hockey. Il dispute une vingtaine de parties avec le Wolf Pack avant d'être une nouvelle fois placé au ballotage en février 2015, mais cette fois-ci dans le but de résilier son contrat après un accord entre Malone et la direction des Rangers[8].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Il a représenté les États-Unis lors des compétitions internationales. Il a participé au championnat du monde en 2004, édition dans lequel il remporte la médaille de bronze, et en 2006. Il a également fait partie de la délégation américaine de hockey sur glace lors des Jeux olympiques d'hiver de 2010 se tenant à Vancouver au Canada, tournoi qui se conclut par une médaille d'argent.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[9]
Saison régulière Séries éliminatoires
Saison Équipe Ligue PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1998-1999 Lancers d'Omaha USHL 51 14 22 36 81 12 2 4 6 23
1999-2000 Huskies de St. Cloud State NCAA 38 9 21 30 68 - - - - -
2000-2001 Huskies de St. Cloud State NCAA 36 7 18 25 52 - - - - -
2001-2002 Huskies de St. Cloud State NCAA 41 24 25 49 76 - - - - -
2002-2003 Huskies de St. Cloud State NCAA 27 16 20 36 85 - - - - -
2002-2003 Penguins de Wilkes-Barre/Scranton LAH 3 0 1 1 2 - - - - -
2003-2004 Penguins de Pittsburgh LNH 81 22 21 43 64 - - - - -
2004-2005 Espoo Blues SM-liiga 9 2 1 3 36 - - - - -
2004-2005 Ritten Renon Serie A 10 6 2 8 20 - - - - -
2004-2005 HC Ambri-Piotta LNA - - - - - 1 0 0 0 2
2005-2006 Penguins de Pittsburgh LNH 77 22 22 44 63 - - - - -
2006-2007 Penguins de Pittsburgh LNH 64 16 15 31 71 5 0 0 0 0
2007-2008 Penguins de Pittsburgh LNH 77 27 24 51 103 20 6 10 16 25
2008-2009 Lightning de Tampa Bay LNH 70 26 19 45 98 - - - - -
2009-2010 Lightning de Tampa Bay LNH 69 21 26 47 68 - - - - -
2010-2011 Lightning de Tampa Bay LNH 54 14 24 38 51 18 3 3 6 24
2011-2012 Lightning de Tampa Bay LNH 68 20 28 48 82 - - - - -
2012-2013 Lightning de Tampa Bay LNH 24 6 2 8 22 - - - - -
2013-2014 Lightning de Tampa Bay LNH 57 5 10 15 67 - - - - -
2014-2015 Rangers de New York LNH 6 0 0 0 4 - - - - -
2014-2015 Wolf Pack de Hartford LAH 24 4 5 9 29 - - - - -
Totaux LNH 641 179 191 370 689 43 9 13 22 49

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition
Année Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
2004 Championnat du monde 9 3 0 3 2 médaille de bronze Médaille de bronze
2006 Championnat du monde 7 2 2 4 12 7e place
2010 Jeux olympiques 6 3 2 5 6 médaille d'argent Médaille d'argent

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Numéros des Penguins de Pittsburgh sur http://penguins.nhl.com/.
  2. (en) Effectif et statistiques des Penguins 2003-04 sur http://www.hockeydb.com/.
  3. (en) Bilan de la saison 2007-08 des Penguins sur http://penguins.nhl.com/.
  4. (en) Article sur le nez cassé de Malone lors de la saison 2007-08, http://penguins.nhl.com/.
  5. (en) Les droits de Gary Roberts et de Malone échangés au Lightning de Tampa Bay, article sur http://lightning.nhl.com/.
  6. « Ryan Malone arrêté pour possession de cocaïne », sur www.lapresse.ca (consulté le 30 juin 2016).
  7. (en) « Lightning exercise compliance buyout on forward Ryan Malone », sur Tampa Bay Lightning (consulté le 30 juin 2016).
  8. (en) « Rangers place F Malone on waivers with plans to terminate contract », sur www.tsn.ca (consulté le 30 juin 2016).
  9. (en) « Ryan Malone hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database.