Rudolf Boehm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rudolf Boehm
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
GandVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Rudolf Boehm, né à Berlin le et mort le à Gand (Belgique), est un philosophe allemand.

Son œuvre s'inscrit dans le sillage de la phénoménologie, même si elle rompt avec celle-ci sur plusieurs points essentiels. Rudolf Boehm a entrepris des études de mathématiques, de physique et de philosophie à Leipzig et à Rostock, où il eut Hans-Georg Gadamer et Karl-Heinz Volkmann-Schluck pour maîtres. Il fut assistant de philosophie à Rostock (1948-1949) et à Cologne (1949-1952). De 1952 à 1967 Rudolf Boehm collabora à l'édition des inédits de Edmund Husserl aux Archives-Husserl à Louvain sous la direction de Herman Leo Van Breda. En 1967, Rudolf Boehm est nommé professeur de philosophie moderne à l'Université de Gand. Rudolf Boehm fut un des premiers lecteurs du manuscrit de Totalité et Infini d'Emmanuel Lévinas. Ainsi, il contribua à sa publication dans la collection Phaenomenologica (Editions Martinus Nijhoff), dirigée par son vieil ami et complice, Jacques Taminiaux, professeur de philosophie à Louvain-la-Neuve. En 1992, Rudolf Boehm accède à l'éméritat. Rudolf Boehm assure la direction de la revue philosophique KRITIEK, rédigée en néerlandais, ainsi que pour le Vlaams Marxistisch Tijdschrift.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Être et Temps (Sein und Zeit) de Martin Heidegger, traduction en français en collaboration avec Alphonse De Waelhens, Gallimard, 1964.
  • Das Grundlegende und das Wesentliche, 1965.
  • Phänomenologie der Wahrnehmung (Phénoménologie de la perception) de Maurice Merleau-Ponty, traduction en allemand, W. De Gruyter, 1966.
  • Zur Phänomenologie des inneren Zeitbewusstseins (1893-1917), édition de l'ouvrage de Edmund Husserl dans la collection « Husserliana », 1966.
  • Kritik der Grundlagen des Zeitalters, 1973.
  • Vom Gesichtspunkt der Phänomenologie I, 1968.
  • Vom Gesichtspunkt der Phänomenologie II, 1980.
  • La Métaphysique d'Aristote - Le Fondamental et l'Essential (Das Grunlegende und das Wesentliche), traduction française par Emmanuel Martineau, Gallimard, 1976.
  • Ideologie en Ervaring (Materialen voor een ideologiekritiek op fenomenologische grondslag), afzonderlijke uitgave KRITIEK, 1984
  • Critique des Fondements de l'Époque (Kritik der Grundlagen des Zeitalters), traduction française par Benoît-Thaddée Standaert, L'Harmattan, 2000.
  • Dwaalsporen, 2000
  • Tragik, von Oidipus bis Faust, 2001
  • Politik, Königshausen & Neumann, 2002
  • Topik, Kluwer, 2002
  • Okonomie und Metaphysik, Königshausen & Neumann, 2004
  • De dialectiek en het einde van de ontwikkeling, 2005
  • Grundriss einer Poietik, Königshausen & Neumann, 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]