Rubi Dalma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dalma.
Rubi Dalma
Description de cette image, également commentée ci-après

Rubi Dalma en 1940

Nom de naissance Giusta Manca di Villahermosa
Naissance
Milan, Lombardie, Italie
Nationalité Flag of Italy.svg Italienne
Décès (à 88 ans)
Castel Gandolfo, Latium, Italie
Profession Actrice
Films notables Monsieur Max (Il signor Max)

Rubi Dalma ou Rubi D’Alma, nom de scène de Giusta Manca di Villahermosa, née le à Milan dans la région de la Lombardie et morte le à Castel Gandolfo dans la région du Latium, est une actrice italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giusta Manca di Villahermosa naît en 1906 à Milan. Elle débute au cinéma en 1936 dans le film musical Regina della Scala de Guido Salvini (it) et Camillo Mastrocinque ou elle joue son propre rôle, celui d’une fille issu d’une famille de la noblesse de la ville.

Elle se fait connaître du grand public avec sa seconde apparition au cinéma dans la comédie Monsieur Max (Il signor Max) de Mario Camerini dans laquelle elle joue le rôle d’un aristocrate italienne courtisée en vain par un modeste vendeur de journaux incarné par Vittorio De Sica. Ses origines font d’elle l’incarnation parfaite d’une certaine forme de noblesse à l’écran, ce qui la conduit à endosser régulièrement des rôles historiques en lien avec l’aristocratie italienne, comme dans Battements de cœur (Batticuore) de Mario Camerini, Tempesta sul golfo de Gennaro Righelli, Enrico IV de Giorgio Pàstina ou encore L'Enfer des amants (Il cavaliere del sogno) de Camillo Mastrocinque. En 1942, dans le film Un coup de pistolet (Un colpo di pistola) de Renato Castellani, elle est la tante de Mascia (Assia Noris), une jeune femme courtisée par Fosco Giachetti et Antonio Centa.

Au cours de sa carrière, elle prend également part au film historique Antonio Meucci d'Enrico Guazzoni consacré à l’inventeur italien éponyme et incarne l’épouse du général Henri Gatien Bertrand dans Sant'Elena, piccola isola d’Umberto Scarpelli et Renato Simoni, un film consacré à l’exil de Napoléon Ier à Sainte-Hélène.

Elle se retire du monde du cinéma au début des années 1950. Elle décède à Castel Gandolfo en 1994 à l’âge de 88 ans.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Roberto Poppi et Enrico Lancia, Le attrici, Rome, Gremesse, (ISBN 88-8440-214-X), p. 93.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :