Rotulus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Illustration extraite de Zali 1999.

Le rotulus est un rouleau de parchemin qui se déroule de haut en bas. Ce support a surtout été employé au Moyen Âge. Il était réservé à des documents utilisés dans des lectures publiques : texte liturgique ou théâtral, proclamation officielle. Il pouvait aussi servir à des listes administratives, des suppliques destinées au Pape[1] ou des listes de personnalités défuntes (voir rouleau des morts). Il est destiné à une lecture socialisée[2].

Il ne faut pas confondre le rotulus avec le volumen, qui se déroule horizontalement de gauche à droite. Entre le Ier siècle et le IVe siècle, le volumen est remplacé par le codex.

Le pluriel latin est normalement utilisé : des rotuli.

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anne-Marie Hayez, « Les rotuli présentés au pape Urbain V durant la première année de son pontificat (6 nov. 1362, 5 nov. 1363) », Mélanges de l'École française de Rome. Moyen-Age, Temps modernes, no 96-1,‎ , p. 327-394 (lire en ligne)
  • Anne Zali (dir.), L'aventure des écritures : la page, Paris, Bibliothèque nationale de France, (ISBN 978-2-717-72072-3)

Sur les autres projets Wikimedia :