Rondo pour violon et orchestre K. 269

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la musique classique
Cet article est une ébauche concernant la musique classique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le Rondo pour violon en si bémol majeur K. 269 (261a) est un nouveau finale écrit par Mozart pour le concerto pour violon no 1. Le finale initial étant un presto dans la forme sonate, le compositeur lui a substitué un finale dans une forme rondo pour d'une part assurer une continuité formelle de la série des concertos et d'autre part rester dans le style galant qui s'appuie sur le rappel d'une figure mélodique.

Analyse[modifier | modifier le code]

Thème :


\relative c' {
\key g \minor
\time 6/8
\tempo "Rondeaux : Allegro"
s4. s4  f'8 
f8 (g) ees8-! d4 d8
d8 ( ees8) c-! bes4 a8
bes8 ( d8) a-! bes8 ( d8) c-!
d8 ( f8) e-! f4 f8
f8 ( g8) ees-!d4 d8
d8 ( ees8) d-! bes4 a8
bes8 ( d8) a-! bes8 ( g'8) f-!
\appoggiatura f16 ees8 d c bes4
}

Cet allegro se structure autour d'une ritournelle entrecoupée de trois intermèdes dont le deuxième se signale par des modulations dans des tonalités mineures.

  • Rondeaux, en si bémol majeur, 6/8, 268 mesures

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]