Roelof Diodati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Roelof Diodati
Fonction
Gouverneur de Maurice néerlandais
-
Isaac Johannes Lamotius (en)
Abraham Momber van de Velde (en)
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Prinsenvlag.svg Néerlandaise
Activité

Roelof Diodati ( - ) est l'un des gouverneurs néerlandais de l'île Maurice pendant sa domination hollandaise (1638–1710).

Biographie[modifier | modifier le code]

Diodati est d'origine suisse et italienne. Son grand-père était le théologien Jean Diodati qui traduisit la Bible en italien. Son père, né à Genève, devint pasteur de l'église wallonne à Leyde en 1651[1];

Diodati a un frère jumeau qui, comme lui, s'engage dans la Compagnie néerlandaise des Indes orientales[2]. Roelof devint comptable au Cap en 1686, puis se reconvertit dans le commerce. Il est gouverneur de l'île Maurice de 1692 à 1703. En 1693, il fait emprisonner François Leguat[3]. En 1695, un ouragan dévaste l'île, ravageant beaucoup de cultures, dont la plupart des propriétaires quitteront l'île[4].

Diodati est ensuite nommé à Surate en Inde, puis il travaille à Batavia où il devint comptable et marchand en 1707. En 1709, il épouse Catharina Zaaiman, une native de l'île Maurice, dont la grand-mère est Krotoa, une interprète khoïkhoï de Jan van Riebeeck[5].

Le , Diodati devient Opperhoofd (directeur) du comptoir hollandais de Dejima au Japon et il meurt à Batavia le à l'âge de 64 ans.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Voyage of Franois Leguat of Bresse, to Rodriguez, Mauritius, Java, and ..., François Le Guat [1]
  2. Akte 41
  3. Mauritius illustrated: historical and descriptive, commercial and industrial ..., Allister Macmillan [2]
  4. (en) « Colonial Voyage - The website dedicated to the Colonial History », sur Colonial Voyage (consulté le 11 octobre 2020).
  5. http://www.zaaiman.nl/Stamboom/Zuid-Afrika/Zuid-Afrika.htm

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]