Rocher Bayard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le rocher Bayard, à Dinant

Le rocher Bayard est une spectaculaire aiguille rocheuse d’une quarantaine de mètres de haut se trouvant en bord de Meuse (rive droite), entre Dinant et Anseremme, dans la province de Namur (Région wallonne de Belgique). Associée à l’ancienne légende ardennaise des quatre fils Aymon, elle est une curiosité touristique importante de la région.

La légende[modifier | modifier le code]

Bayard est le nom du cheval des quatre fils du duc Aymon, prince des Ardennes. Ces quatre frères, preux chevaliers (et leur cheval) sont les héros d’une chanson de geste du Moyen Âge, très populaire dans la région des Ardennes.

Le rocher Bayard, la nuit (peinture de 1838)
Le cheval Bayard à la ducasse d'Ath

D’après la chanson de geste, les fils Aymon fuirent la cour de Charlemagne, tous les quatre à dos de leur seul cheval Bayard, à la suite d’une querelle qui occasionna la mort d’un neveu de l’empereur. Poursuivis par les troupes de l’empereur, ils se trouvèrent cernés sur les hauteurs de Meuse. Montés sur Bayard, ils s’avancèrent jusqu'à l’extrémité de l’arête rocheuse qui, à cette époque adhérait encore à la montagne voisine. Au moment où l'empereur croyait enfin les tenir, l'intrépide Bayard frappa le roc de ses sabots et s'élança d'un bond prodigieux pour atterrir de l'autre côté du fleuve. Le grand bloc rocheux fut brisé en deux par ce coup des sabots de Bayard. Sur la roche désormais célèbre, on trouve encore aujourd'hui – dit-on – l'empreinte du sabot de Bayard.

En réalité, un petit pic existait à l'origine, mais la roche a été séparée par les soldats de Louis XIV, quand ils avaient envahi Dinant, afin de construire une route facile à côté de la Meuse. Cette route fut par la suite élargie pour permettre le trafic automobile[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est ici que fut arrêtée la patrouille allemande la plus avancée lors de la Bataille des Ardennes en décembre 1944 : en marge de la bataille de Celles, une jeep occupée par trois soldats allemands déguisés en Américains fut arrêtée par un barrage de mines[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]