Robert Wangila

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Robert Wangila
Fiche d’identité
Nom complet Robert Napunyi Wangila
Nationalité Drapeau du Kenya Kenya
Date de naissance
Lieu de naissance Nairobi
Date de décès (à 26 ans)
Lieu de décès Las Vegas
Taille 1,75 m (5 9)
Catégorie poids welters
Palmarès
Professionnel Amateur
Combats 27 180
Victoires 22 175
Victoires par KO 16 165
Défaites 5 5
Matchs nuls 0 0
Titres amateurs Champion olympique aux Jeux de Séoul en 1988 (poids welters)

Robert Wangila, né le à Nairobi et mort le à Las Vegas, est un boxeur kényan. Champion olympique aux Jeux olympiques d'été de 1988, il devient professionnel en poids welters. Il meurt des suites de son 28e combat professionnel quelques heures après avoir été arrêté par l'arbitre.

Carrière[modifier | modifier le code]

Robert Wangila conclut sa carrière amateur en devenant champion olympique aux Jeux olympiques d'été de 1988. En finale du tournoi de la catégorie welters, il bat par KO le Français Laurent Boudouani dans la deuxième reprise avec des droites puissantes[1]. Il devient le premier boxeur africain noir à remporter une médaille d'or olympique[1],[2].

Champion olympique, le Kényan est l'un des boxeurs les plus attendus dans le monde professionnel[2]. Wangila émigre aux États-Unis où il remporte ses douze premiers combats professionnels avant de perdre par KO contre Eric Hernandez en 1990[2]. En décembre 1991, le boxeur kényan est battu par l'Américain Buck Smith par KO dans la deuxième reprise lors d'un combat diffusé par la chaîne ESPN[3]. Les observateurs se questionnent sur son manque de mouvement, ses manques de techniques défensives et ses pieds lourds[4].

Il a un bilan de 22 victoires dont 16 par KO et 5 défaites après avoir été battu par David Gonzales à l'hôtel Aladdin de Las Vegas en juillet 1994[5]. Malmené, Wangila oblige l'arbitre Joe Cortez a arrêté le combat dans la neuvième reprise au profit de Gonzales, malgré ses protestations. Après le combat, Wangila marche sans problème, ne se plaint pas de mal de tête et est alerte auprès du médecin[2]. Trente minutes après son KO, le boxeur commence à vomir puis s'écroule[2]. Emmené à l'hôpital, les médecins découvrent une large caillot sanguin du côté droit de sa tête, nécessitant une opération au lendemain matin du combat[2]. Le lundi à 10 h 30, Robert Wangila meurt à l'âge de 26 ans[2],[5]. Son corps est envoyé au Kenya pour qu'il soit enterré sur ses terres. Devant la morgue, des affrontements éclatent entre un groupe de musulmans, qui souhaite enterre la dépouille selon le rite musulman malgré l'opposition des proches du boxeur, et la police anti-émeute[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques

Liste des combats professionnels[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
27 combats 22 victoires 5 défaites
Avant la limite 16 5
Sur décision 6 0
Type de décision possible : KOTKO (KO technique) • UD (décision aux points unanime) • MD (décision aux points majoritaire) • SD (décision aux points partagée) • D (match nul) • NC (sans décision) • RTD (abandon)
Résultat Record Adversaire Type Round Date Lieu Notes
Défaite 22-5 Drapeau des États-Unis David Gonzalez TKO 9 (10) Drapeau des États-Unis The Aladdin, Las Vegas
Victoire 22-4 Drapeau du Mexique Jesus Mayorga UD 8 Drapeau des États-Unis Aladdin Hotel & Casino, Las Vegas
Défaite 21-4 Drapeau de l'Australie Troy Waters TKO 6 (12) Drapeau des États-Unis Great Western Forum, Inglewood Titre World Boxing Board des poids super-welters en jeu.
Victoire 21-3 Drapeau des États-Unis Pedro Aguirre KO 1 (10) Drapeau des États-Unis Great Western Forum, Inglewood
Victoire 20-3 Drapeau des États-Unis William Hernandez TKO 5 (10) Drapeau des États-Unis Irvine, Californie
Défaite 19-3 Drapeau des États-Unis William Hernandez UD 8 (10) Drapeau des États-Unis Bally's Las Vegas, Las Vegas
Défaite 19-2 Drapeau des États-Unis Buck Smith UD 2 (10), 1:06 Drapeau des États-Unis Hacienda Hotel, Las Vegas
Victoire 19-1 Drapeau du Mexique Martin Quiroz UD 10 Drapeau des États-Unis Hacienda Hotel, Las Vegas
Victoire 18-1 Drapeau des États-Unis Mariano Solorio RTD 5 (8) Drapeau des États-Unis Hacienda Hotel, Las Vegas
Victoire 17-1 Drapeau du Mexique Javier Sanchez TKO 2 (8) Drapeau des États-Unis Bally's Las Vegas, Las Vegas
Victoire 16-1 Drapeau des États-Unis Ray Collins TKO 6 (8) Drapeau des États-Unis Bally's Las Vegas, Las Vegas
Victoire 15-1 Drapeau des États-Unis Steve Barreras TKO 6 (8) Drapeau des États-Unis Bally's Las Vegas, Las Vegas
Victoire 14-1 Drapeau des États-Unis Verdell Smith TKO 3 (6) Drapeau des États-Unis Rawhide Western Theme Park, Scottsdale
Victoire 13-1 Drapeau des États-Unis Calvin Meeks TKO 2 (8) Drapeau des États-Unis Civic Plaza, Phoenix
Défaite 12-1 Drapeau de Porto Rico Eric Hernandez TKO 6 (8) Drapeau des États-Unis Bally's Las Vegas, Las Vegas
Victoire 12-0 Drapeau des États-Unis Jorge Hernandez TKO 3 (8) Drapeau des États-Unis The Holiday Casino, Las Vegas
Victoire 11-0 Drapeau des États-Unis Clarence White UD 6 Drapeau des États-Unis Caesars Hotel & Casino, Atlantic City
Victoire 10-0 Drapeau des États-Unis Ramon Felix TKO 3 (8) Drapeau des États-Unis Caesars Tahoe, Stateline
Victoire 9-0 Drapeau des États-Unis Roberto Garcia TKO 2 (6) Drapeau des États-Unis Hacienda Hotel, Las Vegas
Victoire 8-0 Drapeau des États-Unis Roddy Blake TKO 1 (6) Drapeau des États-Unis Showboat Hotel & Casino, Las Vegas
Victoire 7-0 Drapeau des États-Unis Anthony Martinez KO 5 (6) Drapeau des États-Unis Veteran's Coliseum, Jacksonville
Victoire 6-0 Drapeau des États-Unis Keith Banks TKO 4 (6) Drapeau des États-Unis Lawlor Events Center, Reno
Victoire 5-0 Drapeau des États-Unis Jose Emanuel Varela TKO 1 (6) Drapeau des États-Unis Sharkey's Cowpasture, Gardnerville
Victoire 4-0 Drapeau des États-Unis Buck Smith MD 6 Drapeau des États-Unis Caesars Palace, Las Vegas
Victoire 3-0 Drapeau du Mexique Ariel Conde UD 1 (4) Drapeau des États-Unis Showboat Hotel & Casino, Las Vegas
Victoire 2-0 Drapeau des États-Unis Louis Saucedo UD 4 Drapeau des États-Unis Hilton Hotel, Las Vegas
Victoire 1-0 Drapeau du Brésil Sidney Ubeda Gomes UD 4 Drapeau des États-Unis Convention Center, Atlantic City

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Welterweight Robert Wangila of Kenya Saturday became the first African boxer ever to win a gold medal », UPI,‎ (lire en ligne).
  2. a b c d e f et g (en) Tim Kawakami, « 1988 Olympic Gold Medalist Napunyi Dies After KO Loss », The Los Angeles Times,‎ (lire en ligne).
  3. (en) Dave Saviers, « Smith Scores Smashing Win In ESPN Bout », The Oklahoman,‎ (lire en ligne).
  4. (en) Tim Kawakami, « Going Down Fighting : Wangila, a 1988 Olympic Champion Who Died After Losing Fight, Refused to Quit Even When Pro Career Stalled », The Los Angeles Times,‎ (lire en ligne).
  5. a et b (en) Associated Press, « Nevada Boxer Dies of Injuries », The New York Times,‎ , p. 3 (lire en ligne).
  6. « Boxe », Humanité,‎ (lire en ligne).
  7. (en) Résultats des Jeux olympiques 1988 (amateur-boxing.strefa.pl)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]