Robert-Lee Eskridge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Robert Lee Eskridge
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
HonoluluVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Genre artistique

Robert-Lee Eskridge, né à Philipsburg le et mort à Honolulu le , est un peintre et illustrateur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Ella May Moore et de Joshua Hargus Eskridge, il nait à Philipsburg mais déménage dans son enfance à Pasadena. Il étudie à l' Université de Californie du Sud, au Los Angeles College of Fine Arts, à l'Art Institute of Chicago, à l'École de l'Institut d'art de Chicago puis est élève de George Senseney et André Lhote à Paris[1]. Il expose au Salon des artistes français dès 1925[2].

Il voyage en Espagne et dans les mers du Sud puis vit à Chicago, New York et Coronado Beach (1917-1932) avant de s'installer à Honolulu en 1932 où il enseigne à l'Université d'Hawaï.

Durant la Grande Dépression, il travaille comme peintre muraliste à la Work Projects Administration.

Ses œuvres sont conservées à l'Honolulu Museum of Art et au Smithsonian American Art Museum.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Don R. Severson, Finding Paradise: Island Art in Private Collections, University of Hawaii Press, 2002, p. 124–125
  2. René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 472

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]