Rivière Yamachiche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yamachiche (homonymie).
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Tawachiche.

Rivière Yamachiche
(Grande Rivière Yamachiche)
Illustration
Rivière Yamachiche à son embouchure sur le Lac St-Pierre
Caractéristiques
Longueur 45 km
Bassin 266 km2
Bassin collecteur Lac Saint-Pierre
Débit moyen [1]
Régime Nivo-pluvial
Cours
Source Lac Vert
· Localisation Saint-Mathieu-du-Parc
· Altitude 175 m
· Coordonnées 46° 34′ 02″ N, 72° 55′ 52″ O
Confluence Lac Saint-Pierre (Fleuve Saint-Laurent)
· Localisation Yamachiche
· Altitude m
· Coordonnées 46° 15′ 28″ N, 72° 49′ 04″ O
Se jette dans Fleuve Saint-Laurent
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche (partant de l'embouchure) Bras du Nord (rivière Yamachiche), décharge du lac des érables, ruisseau du Petit Lac, ruisseau Désaultniers, rivière Machiche, ruisseau Paquin, rivière du Lac des Îles, ruisseau Descoteaux-Aucoin, ruisseau Bellerive, décharge du lac à la Vase,
· Rive droite (partant de l'embouchure) ruisseau Rouette, ruisseau Boisvert, ruisseau Mélançon, ruisseau Lavergne, Ruisseau Bournival-Héroux, ruisseau du Grand Fond, crique du Lac Paterson, décharge des lacs Philibert et André
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Mauricie
MRC Maskinongé

La rivière Yamachiche est un cours d'eau située sur la rive Nord du lac Saint-Pierre, dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Maskinongé, dans la région administrative de la Mauricie, au Québec (Canada). Elle prend sa source dans la réserve faunique Mastigouche.

La rivière Yamachiche coule surtout en milieu boisé au nord de Charette, puis généralement en milieu agricole sur le restant de son parcours.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les principaux versants hydrographiques de la rivière Yamachiche sont:

Le principal plan d'eau à la tête de la rivière Yamachiche est le "Grand lac Long" (longueur: 2,5 km orienté du nord au sud; altitude: 176 m) situé dans la municipalité de Saint-Élie-de-Caxton. Il s'approvisionne en eau de trois décharges:

  • au nord-est: celle du lac Gareau (longueur: 660 m; altitude de 183 m), dont la décharge qui de 760 m coule vers le sud. Ce lac est situé dans la municipalité de Saint-Mathieu-du-Parc;
  • au nord: celle du Petit lac Gareau (longueur: 560 m; altitude de 183 m), dont la décharge de 600 m coule vers le sud. Ce lac situé dans la municipalité de Saint-Mathieu-du-Parc reçoit aussi les eaux du lac Vanasse (altitude: 188 m) par le côté nord.
  • au nord-ouest: celle d'un petit lac (longueur: 160 m; altitude: 195 m) dont la décharge est de 1,1 km coulant vers le sud et qui reçoit les eaux par:
    • le nord, du lac Bournival (longueur: 220 m; altitude: 197 m) dont la décharge descend sur 1,1 km;
    • le sud-ouest, du lac Raquette (longueur: 0,7 km; altitude: 225 m) dont la décharge est de 540 m. Ce lac reçoit par le nord les eaux du Deuxième lac Raquette (longueur de 0,5 km; altitude: 233 m) dont la décharge est aussi de 540 m.

Parcours de la rivière en aval du Grand lac Long

La décharge du Grand lac Long est situé au fond d'une baie au sud du lac. De là, la rivière Yamachiche coule sur:

  • environ 40 m dans le "Petit lac Long" (longueur: 480 m; altitude: 176 m) que le courant traverse sur 340 m vers l'ouest;
  • 240 m en traversant sous un pont routier pour aller se jeter dans le Lac à la Perchaude (longueur: 1,4 km; altitude: 175 m);
  • 860 m en traversant le lac à la Perchaud, du nord-ouest vers le sud-est. Un barrage de retenu a été érigé à son embouchure. Le Lac à la Perchaude reçoit par sa pointe ouest les eaux d'une série de lacs en amont du côté nord:
    • lac des Chutes (longueur: 0,8 km que le courant traverse sur 0,6 km; altitude: 209 m),
    • lac Fer à Cheval (longueur: 1,0 km d'une extrémité à l'autre; altitude: 209 m), et
    • lac à l'Île (longueur: 1,6 km; altitude: 229 m).

En somme, le Deuxième lac Raquette s'avère le lac le plus en altitude (233 m) du versant hydrographique de la rivière Yamachiche; le second étant le lac à l'Île (229 m); le troisième étant le lac Bournival (220 m).

Parcours de la rivière en aval du lac à la Perchaude

À partir du lac à la Perchaude, la rivière descend sur 260 m vers le sud pour se déverser dans le lac Garand (longueur: 1,2 km orienté vers le sud; altitude: 172 m). Puis la rivière descend sur 3,9 km vers le sud-ouest en traversant le village de Saint-Élie, jusqu'à l'embouchure du Crique du lac Paterson. De là, la rivière descend sur 4,7 km vers le sud jusqu'à la limite de la municipalité de Charette (Québec).

La rivière descend alors vers le sud, puis bifurque vers l'est pour traverser le village de Charette. Puis la rivière coupe la limite sud-ouest de Saint-Boniface-de-Shawinigan avant de traverser Saint-Étienne-des-Grès où elle recueille les eaux de la rivière Machiche, où elle bifurque vers le sud-ouest. Puis son parcours sert de limite entre Saint-Étienne-des-Grès et Saint-Barnabé.

La rivière continue en direction sud en sillonnant les terres agricoles à l'ouest du village de Saint-Thomas-de-Caxton. En descendant, la rivière passe à l'est du village de Yamachiche jusqu'à son estuaire dans le lac Saint-Pierre, où se trouvent également une pointe et une anse du même nom, à 25 km en amont de Trois-Rivières.

Par ailleurs, la "Petite rivière Yamachiche" coule sur 16 km en parallèle du côté ouest; cette rivière prend ses sources dans la zone de Saint-Barnabé-Nord. Cette rivière jumelle draine la zone du village de Yamachiche, puis va se déverser dans le lac Saint-Pierre, à 1,5 km en amont de l'embouchure de la rivière principale.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Jadis, cette rivière était désignée "Rivière Grosbois", car elle draine le territoire de cette ancienne seigneurie, et "Grande Rivière" ou "Rivière d'Yamachiche".

Le toponyme "rivière Yamachiche" a été officialisé le 5 décembre 1968 à la Banque des noms de lieux de la Commission de toponymie du Québec[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Organisme de bassins versants des rivières du Loup et des Yamachiche 2009, p. 35
  2. « Rivière Yamachiche », Banque de noms de lieux du Québec, sur Commission de Toponymie du Québec (consulté le 20 décembre 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Organisme de bassins versants des rivières du Loup et Yamachiche, Plan directeur de l'eau (PDE) du bassin versant de la rivière du Loup, Yamachiche, , 395 p. (lire en ligne)