Rishang Keishing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rishang Keishing
Defaut 2.svg
Fonctions
membre de la Lok Sabha (d)
membre de la Rajya Sabha (d)
Informations générales
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (95 ans)
Nationalité
Formation
université de Calcutta
Scottish Church College
St. Paul's Cathedral Mission College (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Parti politique

Rishang Keishing, né le 25 octobre 1920 à Bungpa Kunou dans ce qui est aujourd'hui l'État de Manipur[1], est un homme politique indien, membre du Congrès national indien[1]. Élu député au Rajya Sabha pour la première fois lors des élections législatives de 1951-1952, les premières depuis l'indépendance du pays, il ne quitte le Parlement qu'en avril 2014, à l'âge de 94 ans. Il est alors « le député le plus âgé au monde »[2]. Il a également été plusieurs fois premier ministre de Manipur, l'un des États de la fédération indienne[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

D'abord enseignant, il se lance en politique sous l'étiquette du Parti socialiste, et siège comme député fédéral au Lok Sabha (la chambre basse) lors du premier Parlement de 1952 à 1957[1],[3].

En 1957, il est élu au Conseil territorial de Manipur. En 1962, il revient au Lok Sabha, puis revient au Conseil territorial de Manipur en 1967[1]. En 1964, il rejoint le Congrès national indien, le parti politique socialiste au pouvoir en Inde, dont il demeure membre durant le reste de sa carrière[3]. En 1972, il est élu à ce qui est désormais l'Assemblée législative de Manipur, et est réélu continuellement jusqu'en 2001. Il est ministre au gouvernement de Manipur de 1976 à 1976, puis chef de l'opposition dans cet État de 1976 à 1980, puis premier ministre de Manipur en 1980. Il occupe ce poste jusqu'en 1988, avec une brève interruption en 1985, puis de 1994 à 1998 avec une brève interruption en 1995[1].

En avril 2002 il effectue son retour au Rajya Sabha[1]. Il ne se présente pas aux élections de 2014, mettant ainsi un terme à sa longue carrière politique[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]