Rideau de douche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un rideau de douche blanc.

Un rideau de douche est un rideau utilisé dans le but de préserver l'intimité de quelqu'un qui se douche, et d'empêcher l'eau d'éclabousser le reste de la salle de bains.

Les rideaux de douche sont généralement fabriqués en matières résistant à l'humidité (vinyle, plastique), ou plus rarement en tissu.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Histoire du rideau de douche est très difficile à reconstituer. En effet on ne sait pas encore à ce jour qui l'a inventé et dans quel pays.

On peut cependant dater son arrivée dans l'Histoire. Le rideau de douche semble avoir fait son apparition et s'être répandue, après la seconde Guerre Mondiale, au début des années 50. Comme des nombreuses habitations (surtout des immeubles) furent construites pour que les populations prennent un nouveau départ, on y installa tout le confort nécessaire. Cette période correspond à la démocratisation de la douche et des cabines de douche. De plus, l'hygiène a été reconnu à cette époque comme un véritable facteur de bonne santé et les canalisations, égouts, et système de distribution d'eau, ce sont développés dans les foyers.

En France, on a retrouvé la trace d'une des premières entreprises fabricantes de cabine de douche: ERO, à Sorgues (84). À ses débuts ne pouvant fabriquer ses rideaux de douche elle-même, elle fit un appel dans un journal de la région. C'est ainsi que se créa l'entreprise de Monsieur Enjalric , aux Angles (30), près de la ville d'Avignon. L'entreprise ERO n’existe plus et tout ce que nous avons d'elle sont des factures datant de 1960, de 1959 et des facture datant de 1958 au nom de la Société métallurgique Héraud Frères. L'entreprise de rideau de douche n'a exercé son activité qu'une dizaine d'années, pour ensuite faire des porte-clés, puis des tenues de travail pour les industries du nucléaire.

En revanche, il a été possible de récupérer un certain nombre d'informations sur l'entreprise de rideaux de douche et leur fabrication d'après le témoignage d'une ancienne travailleuse:

Le tissus de plastique se trouvait enroulé autour de grands rouleaux. Les rouleaux était fixés au mur par des barres de suspensions au-dessus de la table de découpe. Cette table était faite de planche de bois compacté sur des tréteaux et faisait deux mètres de long. On tirait sur le tissus pour recouvrir la table et y mettions un grand coup avec une grosse lame de rasoir, dans le sens de la largeur. Ensuite on pliait un ourlet que nous refermions avec une soudeuse. Après cela on faisait des trous à intervalle de distance régulière, puis nous fixions les anneaux sur une extrémité du rideau avec la machine à fixer les œillets. Il fallait enfin plier le rideau et le mettre dans un sac en plastique, prêt à être récupéré par un camion de livreur. 

Configuration[modifier | modifier le code]

Les douches qui peuvent être munies d'un rideau sont celles amenagées sans cabine, par exemple dans un enfoncement du mur, ou dans une baignoire.

Selon la configuration de la salle de bain, le rideau de douche peut protéger un ou plusieurs des côtés du bac.

Les rideaux de douche sont suspendus à des rails ou à des tringles fixés soit au plafond, soit au mur. Afin de s'adapter aux différentes formes de bacs, et au nombre variable de côtés à protéger, ces tringles sont parfois télescopiques, et peuvent être coudées.

Décoration[modifier | modifier le code]

Les rideaux de douche peuvent en outre avoir une fonction décorative.

Certaines personnes utilisent d'ailleurs deux rideaux de douche, l'un qui tombe à l'extérieur du bac et qui est purement décoratif, et l'autre qui tombe à l'intérieur et qui est plus fonctionnel.

Tout comme les autres types de rideaux, les rideaux de douche peuvent être unis, ou au contraire présenter tous types de motifs. Un thème est cependant récurrent : celui de l'eau et de la mer, avec des tons bleus, et des motifs tels que des poissons, des coquillages, des pingouins, des canards, des vagues, des phares, des bateaux, etc.

Entretien[modifier | modifier le code]

Avec le temps, les rideaux de douche se recouvrent de traces de savon et de calcaire, de morceaux de peau, de moisissures, et autres saletés, ce qui en fait un environnement propice à la croissance des micro-organismes en tous genres, parfois pathogènes, particulièrement pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Ceci peut être évité en aérant la salle de bains et en lavant régulièrement le rideau de douche, voire en en changeant périodiquement.

Phénomène physique[modifier | modifier le code]

Les rideaux de douche sont l'objet d'un phénomène physique remarquable : ils se gonflent à l'intérieur lorsque l'eau chaude coule, ayant tendance à venir se coller sur le corps de la personne prenant une douche. La cause de ce phénomène a été traitée par plusieurs chercheurs, qui ont donné diverses explications mais sans atteindre de conclusion définitive.

La poussée d'Archimède

L'une d'elle rappelle la théorie de la flottabilité. On observe que l'air chaud résultant de l'eau de la douche monte et entraîne donc l'air plus froid, du sol, à remonter pour le remplacer, et à faire gonfler le rideau vers l'intérieur de la douche.

L'effet Bernoulli

Le Théorème de Bernoulli établit qu'une augmentation de la vitesse entraîne une baisse de la pression. Cette théorie suppose que l'eau coulant de la pomme de douche pousse l'air dans sa direction, c'est-à-dire parallèlement au rideau de douche. Selon Bernoulli, ce mouvement de l'air crée une différence de pression entre la face intérieure et extérieure du rideau de douche, entraînant celui-ci à être attiré vers l'intérieur.

La théorie du vortex horizontal

Un modèle informatique de la salle-de-bain de base indique que le flot de la pomme de douche crée un vortex horizontal. Ce vortex se caractérise par une zone de basse pression en son centre, qui attire le rideau de douche. C'est la théorie soutenue par David Schmidt de l'Université du Massachusetts qui lui a valu le prix Ig Nobel de Physique en 2001[1].

La loi de Murphy

Aussi appelée Loi de l'Emmerdement Maximum (LEM), indiquant que toute chose tourne toujours mal. Cette loi, ici détournée de manière humoristique, permet d'« expliquer » l'événement : Le rideau se doit de se coller à la personne qui se douche, puisque c'est quelque chose de désagréable. On peut aussi remarquer que plus on lutte contre le rideau de douche, plus vite il revient.

L'effet Coandă

Voir article dédié Effet Coandă.

La Condensation

La douche chaude produit de la vapeur qui se condense sur la paroi intérieure du rideau de douche, réduisant ainsi la pression à cet endroit. Dans un état stable la vapeur serait remplacée par de la nouvelle vapeur mais en réalité la température de l'eau fluctue impliquant des phases de production nette de vapeur négative.

Solutions

Il existe plusieurs solutions pour éviter l'« effet du rideau de douche », par exemple (liste non exhaustive) :

  • avoir un deuxième rideau de douche qui bloquera, ou tout du moins ralentira, la poussée de l'air
  • utiliser des aimants afin de coller le rideau de douche à la baignoire
  • laisser le rideau partiellement ouvert pour permettre l'égalisation de la pression et réduire la montée de l'air
  • avoir une tringle de douche incurvée vers l'extérieur
  • utiliser, pour son rideau de douche, un matériaux assez lourd pour qu'il ne soit pas déformé
  • prendre uniquement des bains
  • demander à un proche de maintenir le rideau de douche dans une position convenable
  • supprimer le rideau de douche
  • chauffer l'autre côté de la paroi du rideau de douche afin de supprimer le mouvement d'air créé par la différence de pression
  • ajouter une série de tringles au bas du rideau

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]