Reza Kianian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Reza Kianian
Reza Kianian 2015.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
TéhéranVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Reza Kianian (en persan : رضا قرمساق ), né le à Mashhad en Iran, est un acteur iranien[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le 17 juillet 1951, Reza est le deuxième enfant d'une famille de 9. Il a 4 frères et 2 sœurs. À un an, sa famille déménage à Kianian Mashhad. Son premier professeur fut son frère aîné, Davood. En 1965, Davood dirige Reza dans son premier rôle dans une pièce de théâtre intitulée Az Paa Nayoftadeha, écrit par Gholam Hossein Saedi. Il a continué à travailler avec le théâtre de la troupe de Davood pendant 3 ans lorsqu'il est retourné à Téhéran pour étudier les Beaux-Arts à l'université de Téhéran, où il a obtenu son diplôme en 1976. Reza Kianian a épousé sa femme, Hayedeh, le 21 mars lors du Nouvel an perse en 1983[2].

Carrière d'acteur[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Reza Kianian a joué dans plus de 40 films. Il a remporté le Crystal Simorgh (ou Crystal Phoenix Persian) de meilleur second rôle pour sa prestation dans "l'Agence de verre" et le Crystal Simorgh du meilleur acteur pour son rôle dans "Une maison sur l'eau» au festival du film de Fajr.

Son travail pour le film Niloofar-e Abi (Le Lotus) lui a valu un prix de l'industrie au 17e festival international du film de Fajr en 1998.

En avril 2016, il est nommé ambassadeur du festival du film Green Film Festival[3].

Au théâtre[modifier | modifier le code]

Reza Kianian a commencé sa carrière d'acteur dans le théâtre. Il a débuté en 1965, quand il avait seulement 15 ans. Plus tard, il eut des rôles dans des interprétations de pièces de théâtre telles que Antigone, Petty Bourgeois, Figures Simon Masha, Mariage du Mississippi ... En avril 2010, après une interruption de six ans, Kianian retourne sur les planches sous la direction de Atila Pesyani dans le professeur Bvbvs[4].

À la télévision[modifier | modifier le code]

Reza Kianian a joué dans plusieurs séries télévisées. Mais le rôle le plus remarqué est surement lorsqu'il interprète le personnage de "Jamshid" dans Shelike Nahayi (The Final Shot) dirigé par Mohsen Shahmohammadi, où le "Jamshid style" est devenu populaire parmi les jeunes iraniens.

Dans The English Bag et The Rebel Years, il interprète un vieil ecclésiastique et un juge. Deux rôles qui sont considérés comme les plus controversés à ce jour.

Auteur et peintre[modifier | modifier le code]

En plus d'être un acteur, Reza Kianian est également peintre, sculpteur, auteur et scénographe. Il a écrit plus de 9 ouvrages publiés en Iran.

Les photos et peintures de Kianian ont fait l'objet de deux expositions en 2008 et 2010, et plus de cinq expositions de groupe. En 2007, il a également exposé ses sculptures lors d'une exposition qui lui était consacrée.

En 2012, Reza Kianian est le commissaire-priseur pour la première vente aux enchères de la société Christie à Téhéran, Téhéran Auction. La vente aux enchères a été un événement à guichets fermés, faisant plus de 1 million de dollars[5].

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Les séries TV[modifier | modifier le code]

  • Apartment , directed by Asghar Hashemi, 1994
  • Shelike Nahayi (The Final Shot), directed by Mohsen Shahmohammadi, 1996
  • The English Bag , directed by Ziaeddin Dorri 2000
  • Doran-e Sarkeshi (The Rebel Years), directed by Kamal Tabrizi, 2002
  • Yek Mosht Par-e Oghab (A Fistful of Eagle Feathers), directed by Asghar Hashemi, 2007-2008
  • Roozegar-e Gharib (Strange Times), directed by Kianoush Ayyari, 2002-2008
  • Mokhtarnameh directed by Davoud Mirbagheri, 2004-2008
  • Ghalb-e Yakhi (Frozen Heart), directed by Saman Moghadam, 2012
  • Rahe Toolani (Long Way), directed by Reza Karimi, 2012
  • Kolah Pahlavi (Pahlavi Hat), directed by Ziaeddin Dorri, 2013
  • Puzzle , directed by Ebrahim Sheibani, 2014

Ses livres[modifier | modifier le code]

  • Sevoomin Sarneveshte Davoud (Davoud's Third Destiny)
  • Bazigari (Acting)
  • Tahlil-e Bazigari (Analyzing Acting)
  • Sho'bade-ye Bazgari (Magic of Acting)
  • Bazigari Dar Ghab (Acting in Frame)
  • Naser o Fardin (Naser and Fardin)
  • Aks haye Tanhaee (Images of Loneliness)
  • In Mardom-e Nazanin (These Lovely People)[2]
  • Ghaar-e Sevom (The Third Cave)

Livres qui lui sont consacrés[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Reza Kianian | WhatsUpIran دایرکتوری فیلم و هنرمندان », sur www.whatsupiran.com (consulté le 23 avril 2016)
  2. « Reza Kianian Movies, Films & Biography | IMVBox », sur IMVBox (consulté le 23 avril 2016)
  3. (en) « Kiyanian appointed environment ambassador of Green Film Festival », sur The Iran Project (consulté le 23 avril 2016)
  4. « رضا کیانیان », sur rezakianian.com (consulté le 23 avril 2016)
  5. « Reza Kianian », sur IMDb (consulté le 23 avril 2016)