Remzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aspe.
Remzi Raşa
Remzi.JPG
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Mouvement
L’École de Paris turque

Remzi Raşa dit Remzi, né en 1928 à Kirikhan (Hatay) en Turquie[1] et mort à Paris le , est un peintre, pastelliste et graveur[2] français d'origine kurde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premières années[modifier | modifier le code]

Kirikhan est alors la sous-préfecture du Sandjak d’Alexandrette sous mandat français. Son père est un notable[3], chef de tribu, issu de l’aristocratie kurde et sa mère, une riche propriétaire terrienne[4].

Ses parents se séparent avant sa naissance. Remzi sera confié à une amie proche de la famille qui l’élèvera dans la langue kurde avant qu’il ne rejoigne sa mère en 1937.

Il découvre des reproductions de tableaux dans ses livres de français, suit les cours de dessin dispensés à l’école primaire. « Né dans une région où n’existaient ni peintres, ni peinture, je suis un autodidacte. On peut dire que je suis peintre de naissance. »

En 1940 chassé par sa mère, il retrouve son père remarié, et entame ses études secondaires à Antioche. Il voit le musée des mosaïques. Il se procure pigments, huile et essence chez un garagiste, peintre en lettres à l’occasion.

En 1946 soutenu par le préfet de région et bravant l’opposition paternelle, il part pour Istanbul et intègre l’École des Beaux-Arts dans l’atelier de Bedri Rhami Eyuboglou. Il fera partie de « 10lar Grubu » (le groupe des 10) tous élèves de Bedri Rahmi Eyuboglu avec Turan Erol, Orhan Peker, Nevin Çokay, ..

La section peinture et gravure est alors dirigée par le peintre français Léopold Lévy[4]. En 1947, il expose ses premières œuvres à Kirikhan et Antioche dans « les maisons du peuple » et en 1948 à Istanbul[5].

Le choix de Paris[modifier | modifier le code]

Après un premier séjour en 1953[6], Remzi décide de se fixer définitivement à Paris en 1956[5]. C’est pour lui une « Deuxième naissance ». À l’époque centre du monde pour les artistes étrangers. Montparnasse, est alors fréquenté par Kremègne, Manekatz, Zadkine, Yves Klein, César, Charchoune, Giacometti…Il y retrouve des compatriotes comme Fikret Mualla, Nejad Devrim, Selim Turan, Abidin Dino, Hakki Anli, Mübin Ohon, Avni Arbas, Albert Bitran, avec lesquels il constitue « L’École de Paris turque »[7].

Remzi dans l'atelier à Paris.

Tenté par l’abstraction, très en vogue à l’époque, il en éprouve rapidement les limites. Il fréquente l’atelier du graveur Friedlaender et la Grande Chaumière. Il se remet à peindre des personnages, des natures mortes, des paysages…les compagnons de son enfance. «  Remzi a peint de nombreuses natures mortes dans lesquelles les objets qui l’ont accompagné dans ses déplacements ont une place privilégiée : un sucrier blanc, une cruche verte ou un buffet…On peut tout à fait voir dans la peinture de ces objets la construction d’un monde protégé, rassurant dans l’exil. »

C’est à Paris qu’une relation filiale se noue avec Léopold Lévy jusqu’à la mort de ce dernier en 1966. Tous deux partiront peindre dans le midi, à Ceyreste près de La Ciotat, et en Normandie.

De 1972 à 1985, Remzi passe les étés au Poët Sigillat à côté de Nyons dans la Drôme provençale. Il retrouve là les montagnes de son Kurdistan natal. Sa palette, plutôt sombre s’éclaircit.

À partir de 1985, Remzi retourne à une palette plus sourde. Ses thèmes de prédilection se portent sur les femmes souvent seules dans les cafés. Au départ, des croquis sur le vif puis des déclinaisons de formats et de techniques : huile ou pastel dont il a acquis une grande maîtrise[8].

Expositions[modifier | modifier le code]

Liste des expositions
Date Intitulés Lieux
1947 Expositions personnelles Antioche
1947 Expositions personnelles Istanbul
1948 Maison du Peuple Sisli Istanbul
1950 Exposition personnelle Kirikhan
1955 La Hune

Exposition de groupe Gravures

Paris
1956 Iris Clert

Exposition de groupe Musée d’Art Moderne de la ville de Paris Première exposition Internationale d’Art Plastique

Paris
1956 Galerie Sehir

Exposition personnelle

Istanbul
1957 Galerie Estève

Exposition de groupe

Paris
1958 Salon des Surindépendants Paris
1961 Académie des Beaux-Arts

Exposition groupe

Istanbul
1962 Exposition de groupe organisée par

Le Pati Ouvrier Turc

Istanbul
1965 Galerie 7

Exposition groupe

Paris
1966 Galerie Dogus

Exposition groupe

Ankara
1968 Galerie La Bazarine

Exposition groupe Portraits

Paris
1968 Galerie La Muraille

« Sept peintres turcs à Paris »

Besançon
1969 Exposition personnelle Boulogne sur Seine
1971 Musée National de Laon

Exposition rétrospective

Mantes la Jolie
1972 Galerie Tivey-Faucon

Exposition personnelle

Paris
1972 Galerie Chantepierre

Exposition personnelle

Suisse
1972 Galerie Tivey-Faucon

Exposition de groupe Hommage à Pougny

Paris
1974 Salon d’Art Mantes la Jolie
1974 Galerie Kriegel

Exposition de groupe Portraits

Paris
1977 Galerie La Galée

Exposition de groupe

Montélimar
1977 Palais de l’Europe

Exposition de groupe

Menton
1977 Galerie Saint-Georges

Exposition de groupe

Lyon
1978 Galerie de Nevers

Exposition de groupe

Paris
1978 Musée Château

Exposition personnelle rétrospective

Dourdan
1980 Galerie de Nevers

Exposition personnelle

Paris
1980 Galerie J. Auriel

Exposition personnelle

Toulouse
1980 Galerie Claude Hémery

Exposition de groupe

Paris
1980 Les Hauts de Belleville

Exposition de groupe

Paris
1981 Brigitte Schéhadé

Exposition de groupe

Paris
1982 Galerie Ikuo

Exposition personnelle Pastels

Paris
1982 Galerie J. Auriel

Exposition personnelle

Toulouse
1982 Association « La Rue de Bourgogne »

Exposition personnelle

Paris
1983 I.N.E.P.

Exposition personnelle rétrospective

Marly-le-Roi
1985 Galerie Istria-Damez

Exposition personnelle

Paris
1985 Galerie J. Auriel

Exposition personnelle

Toulouse
1988 Artefieria Bologne Italie
1989 Galerie Nadalini

Exposition personnelle

Paris
1989 Galerie des Artistes

Exposition personnelle

Paris
1992 Musée Carnavalet

Exposition de groupe

Paris
1993 Galerie Étienne de Causans

Exposition personnelle

Paris
1994 Galerie am Domhof

Exposition de groupe « Les Peintres de Paris »

Zwickau
1997 La Capitale Galerie

Exposition personnelle

Paris
2001 Galerie Claudine Legrand

Exposition personnelle

Paris
2005 Musée du Montparnasse

Exposition personnelle « De Montparnasse aux divins divans »

Paris
2008 La Capitale Galerie

Exposition personnelle

Paris
2009 La Petite Galerie

Exposition de groupe Saison turque à Paris

Paris
2010 Musée du Montparnasse

Exposition de groupe Une École de Paris Turque

Paris
2012 Santral Istanbul

« Yalnizlgi Secmek » (Choisir la solitude) Bir Retrospektif 1946-2006

Istanbul
2012 « Yalnizlgi Secmek » (Choisir la solitude)

Bir Retrospektif 1946-2006

Diyarbakir
2012 Artisan Sanat Galerisi

Exposition personnelle

Istanbul

Projet[modifier | modifier le code]

Liste des projets
Date Intitulés Lieux
2014 Exposition dans le cadre de l’hommage à Léopold Lévy rendu par Mimar Sinan Université à Tophane Istanbul

Annexes[modifier | modifier le code]

Presse et articles[modifier | modifier le code]

  • 1947 Atayolu
  • 1971 Edouard Roditi Jeune Afrique- Marcel Espiau Le Journal du Parlement
  • 1972 Jean Dalevèze, Les Nouvelles littéraires- Robert Vrinat, L’Humanité- Raymond Charmet, Le Nouveau Journal
  • 1974 Costa Da Ponte, Çumhuriyet
  • 1978 Jean-Marie Dunoyer Le Monde
  • 1978 Jeanine Warnod, Le Figaro
  • 1980 Philippe Dagen, Le Quotidien de Paris
  • 1997 Marc Hérissé, La Gazette Drouot
  • 1989 Henri Van Lier, Remzi, L’Interculturel (Préface)
  • 1991 P.G. Bruguière
  • 1992 Mehmet Uzun, Nûdem
  • 2005 Murat Aktas, Gunden
  • 2010 Gaye Petek, (préface)- Sehmus Güzel
  • 2012 Uğur Hüküm, Cumhuriyet

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « LE MUSEE PRIVE REMZI », sur le-musee-prive.com (consulté le 8 septembre 2014).
  2. (en) « REMZI (born 1928), Painter, pastellist, engraver », sur oxfordindex.oup.com (consulté le 8 septembre 2014).
  3. [PDF] [1]
  4. a et b http://haber.sol.org.tr/kultur-sanat/kirikhandan-montparnassea-remzi-rasa-haberi-51476
  5. a et b http://www.birgunabone.net/culture_index.php?news_code=1328606447&year=2012&month=02&day=07
  6. Artactif.com
  7. Liste de peintre qui font partie d'École de Paris turque http://www.lejmed.fr/L-Ecole-de-Paris-turque-au-Musee.html
  8. « Etudes Kurdes, Clémence Scalbert, 2003,p. 7, (ISBN 978-2-747-53840-4). »

Liens externes[modifier | modifier le code]