Remparts d'Apt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Remparts d'Apt
Tour sous préfecture.JPG
Présentation
Type
Style
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
Boulevard NationalVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
voir sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Vaucluse
voir sur la carte de Vaucluse
Red pog.svg

La Tour de l'Hô est l'un des rares vestiges des anciens remparts de la ville d'Apt, dans le Vaucluse. Ceux-ci sont inscrits au titre des monuments historiques depuis le [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Au sud de la ville, face au rocher de Saignon, La Tour de l’Hôpital, bâtie au XIVe siècle, est l’un des rares vestiges de l’enceinte médiévale. « La tour de l’Hô » pour les aptésiens, est la plus connue des deux tours subsistantes des remparts. Construite en 1376, au point le plus élevé du tracé des remparts, elle jouxtait, jusqu’au milieu du XIXe siècle les jardins de l’hôpital, auxquels elle doit son nom et sa survie : faisant partie intégrante de la clôture des jardins de l’établissement, elle a été épargnée par les démolitions des années 1830.

De nos jours[modifier | modifier le code]

Située sur le Boulevard National, la tour médiévale a gardé ses mâchicoulis, aujourd'hui protégés par une toiture moderne. Une amorce du rempart et du chemin de ronde y sont encore visibles.

Autres vestiges des remparts[modifier | modifier le code]

Outre la Tour de l'Hô, il ne reste de nos jours des remparts médiévaux de la ville d'Atp, qu'une porte, la Porte de Saignon, à l'est de la ville.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :