Reichenbach im Kandertal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reichenbach.
Reichenbach im Kandertal
Reichenbach im Kandertal.
Reichenbach im Kandertal.
Blason de Reichenbach im Kandertal
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Berne Berne
Arrondissement administratif Frutigen-Bas-Simmental
Localité(s) Mülenen, Kiental
Maire Hansueli Trachsel
NPA 3713
N° OFS 0567
Démographie
Population
permanente
3 604 hab. (31 décembre 2016)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 37′ 00″ nord, 7° 41′ 00″ est
Altitude 700 m
Superficie 125,73 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

Voir sur la carte administrative du Canton de Berne
City locator 14.svg
Reichenbach im Kandertal

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Reichenbach im Kandertal

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Reichenbach im Kandertal
Liens
Site web www.reichenbach.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Reichenbach im Kandertal est une commune suisse du canton de Berne, située dans l'arrondissement administratif de Frutigen-Bas-Simmental.

Géographie[modifier | modifier le code]

Transport[modifier | modifier le code]

Reichenbach est traversé par la route principale 223 Spiez - Kandersteg, qui est une semi-autoroute (sans vignette) entre Spiez et Mülenen.

Certaines petites routes de montagne privées menant à des alpages sont soumises à un péage pour les frais d'utilisation.

  • Kiental – Spiggengrund – Unterburg – Eggmatti
  • Reudlen – Filzenäbi – Senggi
  • Aris – Gehrenen
  • Kiental – Ramslauenen
  • Kiental – Lengschwendi
  • Rufenen – Lengachere

Une vignette communale valable un an permet d'emprunter l'ensemble de ces routes privées (valable aussi pour des parkings)[3] :

En 2010, la route Kiental - Griesalp (de) a été reprise par la commune. Dorénavant accessible sans péage, l'entretien est maintenant assurer par la commune[4].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]