Recherche généalogique en Algérie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Une des premières pages d'un registre d'état civil en Algérie : l'acte de naissance de Joséphine Cardon le à Alger.

Cet article présente des éléments pour effectuer une recherche généalogique en Algérie. Le généalogiste doit prendre en compte l'histoire du pays et notamment la présence française jusqu'à l'indépendance de l'Algérie en 1962.

Période française (1830-1962)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : État civil français en Algérie.

Antérieurement à l'arrivée des Français, les naissances et les décès n'étaient pas déclarés, et il n'existait en Algérie ni registre nominatif, ni recensement[1].

Les Archives nationales d'outre-mer (ANOM), situées à Aix-en-Provence, ont mis en ligne sur Internet de nombreux documents (état-civil surtout) sur toute la population française des trois anciens départements d'Algérie (Oran, Alger, Constantine). Les actes d'état civil en ligne concernent majoritairement les populations européenne et juive. Les documents sont consultables de 1830 à 1904 par une recherche patronymique.

Article détaillé : État civil indigène d'Algérie.

L'état civil était initialement réservé aux Français et ne concernait pas ceux qu'on appelait alors les Musulmans, à l'exception de quelques notables. Un état civil propre aux populations indigènes est mis en place à partir de 1882 dans des registres matrices[2].

Depuis l'indépendance[modifier | modifier le code]

Les registres matrices sont aujourd'hui conservés en Algérie. Les registres relatifs à l'état-civil français ou européen ont été rapatriés en France et sont consultables aux archives nationales d'outre-mer, en respectant les délais de communicabilité relatifs aux actes d'état civil[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ouerdia Yermeche, « État civil (Création de l') », Jeannine Verdès-Leroux (dir.), L'Algérie et la France, Paris, Robert Laffont, [détail de l’édition], p. 350-351
  2. a et b L'état civil de l'Algérie française (en partie) sur Internet, article du 5 février 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]