Rascasse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rascasse
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
L'appellation « Rascasse » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.
Description de cette image, également commentée ci-après

Une Rascasse volante (Pterois volitans)

Taxons concernés

Famille des Scorpaenidae, dans les genres :

Famille des Apistidae, dans le genre :

Famille des Uranoscopidae, dans le genre :

Famille des Setarchidae, dans les genres :

Le mot rascasse est un nom vernaculaire ambigu en français, pouvant désigner plusieurs espèces différentes de poissons réparties dans plusieurs genres, principalement de la famille des scorpaenidés.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Rascasse rouge (Scorpaena scrofa)
Petite rascasse (Scorpaena notata)
Rascasse volante étoilée (Pterois radiata).
Rascasse volante (Pterois miles).
Rascasse rouge (Scorpaena scrofa)

Ce sont dans l'ensemble surtout des poissons de fonds rocheux au corps massif avec des lambeaux de peau, aux nageoires épineuses ainsi que la tête, elle-même dotée d'une large bouche[1].

Ils sont appelés aussi crapauds de mer ou scorpions de mer[1].

Plusieurs de ces poissons de mer sont comestibles et d'ailleurs commercialisés[1].

D'autres espèces, comme les rascasses volantes, sont au contraire très venimeuses de par leurs rayons piquants et chargés de venin, quoique comestibles[2].

Liste d'espèces appelées « Rascasse »[modifier | modifier le code]

Note 1 : Cette liste suit un ordre alphabétique.
Note 2 : Comme souvent, certaines espèces peuvent avoir plusieurs noms.

Rascasses volantes[modifier | modifier le code]

Chez les rascasses volantes, les genres Parapterois et Pterois sont classés comme suit dans la base de données ichtyologiques FishBase :

Espèce Danger pour les humains Usage qu'en font les humains
Parapterois heterura Espèce venimeuse[8] Espèce élevée en aquarium
Parapterois macrura Espèce inoffensive[9] Aucun usage particulier
Pterois andover Espèce inoffensive[10] Aucun usage particulier
Pterois antennata Espèce venimeuse[11] Espèce aussi bien élevée en aquarium que pour la consommation
Pterois brevipectoralis Espèce inoffensive[12] Aucun usage particulier
Pterois lunulata Espèce venimeuse[13] Espèce élevée en aquarium
Pterois miles Espèce venimeuse[14] Espèce élevée en aquarium
Pterois mombasae Espèce inoffensive[15] Espèce comestible et occasionnellement consommée
Pterois radiata Espèce venimeuse[16] Espèce aussi bien élevée en aquarium que pour la consommation
Pterois russelii Espèce venimeuse[17] Espèce élevée en aquarium et occasionnellement consommée
Pterois sphex Espèce venimeuse[18] Espèce élevée en aquarium
Pterois volitans Espèce venimeuse[19] Espèce élevée en aquarium et occasionnellement consommée

Dénominations commerciales officielles des rascasses (France)[modifier | modifier le code]

(Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes)[20].

Liste des appellations commerciales reconnues sous forme de tableau triable. Il est à noter que seul la moitié des poissons reconnus par cet organisme gouvernemental peuvent s'appeler « Rascasse », sans autre précision.

Nom scientifique Autre nom scientifique Dénomination commerciale
Helicolenus dactylopterus dactylopterus Sébaste chèvre, Rascasse
Kathetostoma giganteum Uranoscope de Nouvelle-Zélande, Rascasse blanche
Scorpaena brasiliensis Rascasse brésilienne
Scorpaena elongata Rascasse longue, Rascasse
Scorpaena porcus Rascasse brune, Rascasse
Scorpaena scrofa Rascasse rouge, Rascasse
Scorpaena stephanica Rascasse à nageoires tachetées
Sebastes mentella Sébaste du nord, Dorade sébaste, Rascasse du nord
Trachyscorpia cristulata echinata Rascasse de profondeur, Rascasse
Uranoscopus scaber Uranoscope de l’Atlantique, Rascasse blanche

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  2. Pourquoi il faut manger de la rascasse volante - 9 août 2014 - Sciencesetavenir.fr, consulté le 17 août 2016.
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m Fiches FAO d'identification des espèces pour les besoins de la pèche. Volume II Vertébrés Méditerranée et Mer Noire Zone de peche 37 - Révision 1
  4. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai et aj Nom vernaculaire français d'après Dictionary of Common (Vernacular) Names sur Nomen.at
  5. [1], Université de Nice Sophia Antipolis - MEDIFAUNE (f2568)
  6. Rascasse volante sur Terra Nova consulté février 2010
  7. Rascasse volante sur le [site de l'Aquarium de La Rochelle http://www.aquarium-larochelle.com/index.php?id_site=1], consulté en février 2010
  8. Parapterois heterura dans la base de données FishBase
  9. Parapterois macrura dans la base de données FishBase
  10. Pterois andover dans la base de données FishBase
  11. Pterois antennata dans la base de données FishBase
  12. Pterois brevipectoralis dans la base de données FishBase
  13. Pterois lunulata dans la base de données FishBase
  14. Pterois miles dans la base de données FishBase
  15. Pterois mombasae dans la base de données FishBase
  16. Pterois radiata dans la base de données FishBase
  17. Pterois russelii dans la base de données FishBase
  18. Pterois sphex dans la base de données FishBase
  19. Pterois volitans dans la base de données FishBase
  20. [2], MINEFE - DGCCRF - Listes des dénominations commerciales