Raoul Villetard de Laguérie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raoul-Charles Villetard de Laguérie
Fonction
Journaliste
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Raoul Charles Villetard de Laguérie (Auxerre, -Paris, ), est un journaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Licencié ès lettres (1886), il devient professeur agrégé d'histoire en 1888 et enseigne au lycée d'Auxerre puis au lycée Sainte-Barbe à Paris. En 1894, le ministère de l'Instruction publique le charge de se rendre en Corée pour une mission scientifique. Il est alors nommé officier de l'Instruction publique.

Journaliste au Temps et correspondant de L'Illustration, la rédaction du Temps l'envoie en 1895 au Japon pour couvrir la guerre sino-japonaise. Il visite alors Yedo dont il étudie les habitants et leurs mœurs puis débarque à Tchémoulpo le 3 mars 1895 et gagne Séoul.

En août 1900, il rejoint les champs de bataille de la Chine du nord. Il observe ainsi l'entreprise de reconstruction de Tien-Tsin après les bombardements et les incendies alors que Pékin ne se relève pas. Il dresse ainsi un portrait de la capitale dévastée.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Une Visite à Hakodaté, A Travers le monde, 1896, p. 385-388
  • La Colonisation japonaise de Yeso, A Travers le monde, 1896, p. 397-399
  • La Corée indépendante, russe ou japonaise, 1898
  • Pékin au lendemain de la délivrance des légations, Le Tour du monde, vol. II, 1901, p. 469-480
  • Tien-Tsin après la défaite des Boxers, Le Tour du monde, vol. II, 1901, p. 481-492
  • La Corée et la guerre russo-japonaise, 1904

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Numa Broc, Dictionnaire des explorateurs français du XIXe siècle, T. 2, Asie, CTHS, 1992, p. 437-438 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]