Ramcharitmanas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Ramcharitmanas, écrit aussi Ram Charit Manas (IAST : Rāmacaritamānasa), littéralement « Lac des légendes de Rāma », (mais l’œuvre est aussi connue sous le nom de « Ramayan hindi »[1]) est une épopée hindoue vishnouite du XVIe siècle écrite par Goswami Tulsidas[2]. Rédigé en awadhi (un dialecte de l'hindi), ce texte évoque la vie de Rāma et d'Hanouman en s'inspirant du Ramayana. Il invite le fidèle à suivre la voie de la bhakti, c'est-à-dire de la dévotion, et entend purifier son âme. En Inde du Nord, il a été durant des siècles plus populaire que le Ramayana en sanskrit, car écrit dans une langue compréhensible par la masse des fidèles[3].

Date de composition[modifier | modifier le code]

La rédaction du Ramayan[Notes 1] a été commencée à une date et en lieu particulièrement favorables. Le texte indique[4] en effet que Tulsidas a entamé son travail « le 9e jour du mois de Caitra de l'an Vi,S. 1632 (sic) » du calendrier hindou, soit en 1574 EC, ce qui correspond à la date à laquelle on célèbre, en Inde, la naissance de Rama; et qu'il était Ayodhya, la ville tenue pour la capitale du royaume de Rama. Mais l’œuvre a sans doute été terminée bien plus tard, à Bénarès où Tulsîdâs a vécu les dernières années de sa vie[4].

Traductions[modifier | modifier le code]

  • [Vaudeville 1977] Le Ramayan de Tulsi-Das (trad. de l'hindi et commentaires par Charlotte Vaudeville, morceaux choisis), Paris, Les Belles Lettres, coll. « UNESCO d’œuvres représentatives / série indienne », , 211 p.
  • [Vaudeville 1955b] Le lac spirituel. Traduction française de l'Ayodhyākāṇḍa du Rāmāyaṇa de Tulsī-Dās (Traduction, introduction et notes de Charlotte Vaudeville), Paris, A. Maisonneuve, 1955b, XXIX, 157 p.
    Traduction du livre II du Rāmāyaṇa
  • (en) The Ramayana of Tulsidas (Rendered into English verse by A. G. Atkins), New Delhi, The Hindustan Times, , 2 vol. XX, IV, 686 p.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Vaudeville 1955a] Charlotte Vaudeville, Etude sur les sources et la composition du Rāmāyaṇa de Tulsī-Dās, Paris, Librairie d'Amérique et d'Orient A. Maisonneuve, 1955a, XXIII, 337 p.
  • [Mallison 2001] Françoise Mallison, « Tulsî-Dâs et le Ramayana hindi », dans Pierre-Sylvain Filliozat, Dictionnaire des littératures de l'Inde, Paris, PUF, coll. « Quadrige », (1re éd. 1994), 379 p. (ISBN 978-2-130-52135-8), p. 343-344
  • (en) Ramdat Bharadwaj, The philosophy of Tulsidas, New Delhi, Munshiram Manoharlal, , XIII, 359 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par souci de simplification, nous utiliserons dans le corps de l'article la forme Ramayan au lieu de Ramcharitmanas.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Vaudeville 1977, p. 2. (V. aussi, dans la bibliographie, le titre de l'article de Mallison 2001)
  2. Bruce M. Sullivan, The A to Z of Hinduism, Vision Books, 2003, p. 177-178. (ISBN 8170945216)
  3. Michel Hulin et Lakshmi Kapani, « L'hindouisme » in Jean Delumeau (Dir.), Le fait religieux, Paris, Fayard, 1993, p. 354
  4. a et b Vaudeville 1977, p. 3-4.