Raja Ben Ammar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Raja Ben Ammar
Raja Ben Ammar.JPG
Raja Ben Ammar en 2012.
Biographie
Décès
Période d'activité
Nationalité
Formation
Activité

Raja Ben Ammar (arabe : رجاء بن عمار), morte le [1], est une actrice et femme de théâtre tunisienne, directrice de l'espace Mad'art à Carthage[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Avenue Raja-Ben Ammar dans le Centre urbain nord (Tunis).

Raja Ben Ammar effectue ses études théâtrales en Allemagne, à l'université Louis-et-Maximilien de Munich[1].

De retour en Tunisie, elle rejoint la Troupe du théâtre du Kef, dirigé à l'époque par Moncef Souissi. Ensuite, elle rejoint la troupe de théâtre de Tunis avec Jalila Baccar, Fadhel Jaïbi, et Fadhel Jaziri[3].

En 1980, elle crée le Théâtre Phou, une compagnie privée qui donne naissance à plusieurs pièces théâtrales comme El Amal (1986), Saken Fi Hay Essaida (1989) et Bayaa El Hawa (1995). C'est grâce à ces pièces qu'elle réussit à décrocher le prix de la meilleure comédienne aux Journées théâtrales de Carthage en 1987, 1989 et 1995[1].

Sur le grand écran, elle est connue pour son rôle dans le film de Férid BoughedirHalfaouine, l'enfant des terrasses sorti en 1990.

Raja Ben Ammar a par ailleurs co-fondé l'espace Mad'art à Carthage avec son époux, l'acteur et metteur en scène Moncef Sayem, pour former la future génération d'acteurs tunisiens[1].

Elle souffre de problèmes cardiaques lorsqu'elle décède dans la soirée du de complications suite à une opération du cœur[4]. Elle est inhumée le lendemain à l'Ariana[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Raja Ben Ammar n'est plus : le théâtre tunisien en deuil », sur kapitalis.com, (consulté le 5 avril 2017)
  2. « Décès de l’artiste Raja Ben Ammar », sur webdo.tn, (consulté le 6 juin 2017)
  3. « Décès de Raja Ben Ammar, la scène culturelle tunisienne en deuil », sur huffpostmaghreb.com, (consulté le 5 avril 2017)
  4. « Raja Ben Ammar : une icône du théâtre tunisien s’éteint », sur mosaiquefm.net, (consulté le 5 avril 2017)
  5. « Raja Ben Ammar sera inhumée cet après-midi à l’Ariana », sur kapitalis.com, (consulté le 5 avril 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]