Rachid Santaki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rachid Santaki
Description de cette image, également commentée ci-après
Rachid Santaki (2016).
Naissance 1973
Saint-Ouen, France
Activité principale
Distinctions
Lauréat espoirs de l'économie CCIP (2006), Lauréat nuit des trophées catégorie Réussite accompagnement éducatif (2011) organisateur de la plus grande dictée de France (2015)
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Les Anges S'habillent En Caillera (éditions Points) et Des Chiffres Et Des Litres (éditions Moisson Rouge)

Rachid Santaki né en 1973 à Saint-Ouen est un journaliste, romancier et scénariste, entrepreneur français et organisateur de dictées géantes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Richard Santaki est né le 20 octobre 1973 à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) d'un père marocain manutentionnaire et d'une mère française caissière[1].

Après cinq années à Marrakech, Rachid Santaki revient en France et découvre la Seine-Saint-Denis. En 1995, il arrête l'école après l'échec en BAC pro comptabilité avec comme seul bagage un BEP[1].

En 2003, il lance le 5Styles, magazine gratuit sur les cultures urbaines.

En 2011, il fait une promotion atypique de son polar Des Chiffres Et Des Litres exclusivement dans les quartiers[2],[3]. Le 10 décembre, Rachid reçoit le prix des trophées de la nuit dans la catégorie Réussite et accompagnement éducatif pour son roman Les anges s'habillent en caillera[4].

Après avoir été lecteur d’une dictée organisée par la ville de Clichy-sous-Bois en avril 2013, il imagine le concept d’une dictée itinérante dans toute la France, Dictée Des Cités, dans le but de démocratiser les grands textes de la littérature française[5]. Il réalise ainsi des dictées dans toute la France qui mobilisent des foules de plus en plus importantes, celle de 2015 réunissant près de 1000 participants[6]. Cette initiative lui vaut le surnom de « Pivot des banlieues »[1]. Après avoir lu plus de 150 dictées entre 2013 et 2018[7], Rachid Santaki lance son label « La Dictée Géante » en organisant la plus grande dictée du monde le 31 mars 2018[8].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Petite Cité dans la prairie, Éd. Bords de l'eau, 2008
  • Les anges s'habillent en caillera, Éd. Moisson rouge, 2011
  • Des chiffres et des litres, Éd. Moisson Rouge, mars 2012
  • Historietas, les yeux de Fatalitas, Éd. Edicool, nov 2012 (ouvrage collectif)
  • Flic ou Caillera, Éd. du Masque, mars 2013
  • Putain d'amour, Éd. Livre De Poche, février 2014 (recueil de textes)
  • Business Dans La cité, Éd. Seuil, collection Raconter La Vie, avril 2014
  • Gueule de bois (nouvelle), Éd. Gallimard, mai 2014
  • Triple XL (nouvelle), Éd. Folie d'encre, juin 2014
  • La France de demain, Éd. Wildproject, mars 2015
  • La Légende du 9-3, Éd. Ombres Noires, Avril 2016
  • Les Princes Du Bitume, Ed. Jigal, mai 2017

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Jean-Pierre Montanay, « Rachid Santaki, le "Bernard Pivot" des banlieues », sur lexpress.fr, .
  2. « Rachid Santaki fait la promotion de son polar dans les quartiers », sur culturebox.francetvinfo.fr, (consulté le 28 octobre 2018)
  3. « Rachid Santaki affiche son polar urbain », sur leparisien.fr, (consulté le 28 octobre 2018)
  4. « Un trophée pour le 93! », sur generations.fr, (consulté le 28 octobre 2018)
  5. « Quand la dictée réunit toutes les France », sur Blog de Rachid Santaki, (consulté le 28 octobre 2018)
  6. Les dictées en place publique dans les cités, publié le 15 novembre 2017 par Emmanuel Moreau, sur le site de France Inter (consulté le 14 juillet 2018)
  7. « Comment Saint-Denis va devenir «la capitale mondiale de l’orthographe» », sur 20minutes.fr, (consulté le 28 octobre 2018)
  8. « La dictée aux 1 473 participants ! », publié le 31 mars 2018 par Romain Chiron, sur le site Le Parisien (consulté le 14 juillet 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]