Réserves obligatoires par pays

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les réserves obligatoires pour les banques constituent l'obligation de posséder réellement un pourcentage des dépôts déposés dans les dites banques. Ces réserves sont régulées par des lois ou par une banque centrale.

Tableau[modifier | modifier le code]

Montant des réserves obligatoires de divers pays, pour la monnaie domestique :

Pays Taux
Afrique du Sud 2.5 %
Algérie 4 % (à partir du 15/08/2017)
Antigua-et-Barbuda 5 %[1]
Australie 0 %
Bangladesh 6 %
Bénin 9 %
Brésil 20 %
Bulgarie 10 %
Burundi 8.5 %
Burkina 3 %
Canada 0 %
Côte d'Ivoire 5 %
Guinée-Bissau 3 %
Îles Caymans 15 %[2]
Chili 4.5 %
Chine 20 %[3]
Costa Rica 15 %
Croatie 14 %
États-Unis 0 % jusqu'à 14,5 m$, 3 % pour la tranche jusqu'à 103,6 m$, 10 % au-dessus[4]
Ghana 9 %
Hong Kong 18 %
Hongrie 2 %
Inde 4 %
Israël 9 %
Jordanie 8 %
Lettonie 3 %
Liban 30 %
Lituanie 6 %
Mali 3 %
Malawi 15 %
Mexique 10.5 %
Népal 5 %
Niger 5 %
Nouvelle-Zélande 0 %
Pakistan 5 %
Panama 8 %[5]
Pologne 3.5 %
République tchèque 2 %
Roumanie 15 %
Royaume-Uni 0 %
Russie 4 %
Sénégal 9 %
Sri Lanka 8 %
Suriname 25 %
Suède 0 %
Suisse 2.5 %
Taiwan 7 %
Tadjikistan 20 %
Togo 3 %
Turquie 8 %
Union européenne (BCE) 1 %[6]
Zambie 8 %

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]