Quy Nhơn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Quy Nhơn
Quy Nhơn
Vue de Quy Nhon.
Administration
Pays Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam
Statut administratif Ville
Région Côte centrale du Sud
Province Bình Định
Démographie
Population 456 266 hab. (2017)
Densité 1 607 hab./km2
Géographie
Coordonnées 13° 46′ 00″ nord, 109° 14′ 00″ est
Superficie 28 400 ha = 284 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Viêt Nam
Voir sur la carte administrative du Viêt Nam
City locator 14.svg
Quy Nhơn
Géolocalisation sur la carte : Viêt Nam
Voir sur la carte topographique du Viêt Nam
City locator 14.svg
Quy Nhơn
Vue de Quy Nhon

Quy Nhơn (autrefois Quinhon) est une ville portuaire du centre du Viêt Nam, dans la province de Bình Định, région de la Côte centrale du Sud.

Histoire[modifier | modifier le code]

Aux XIe – XIIIe siècle des inscriptions cham et khmères font état de Vijaya, qui est considérée par les historiens comme devant correspondre à Quy Nhơn, bien bien qu'aucun document ne permette d'en être sûr.[1]. Vijaya, capitale de l'État du même nom a perduré jusqu'à la guerre Cham-Vietnam de 1471 (en) à côté d'autres petits royaumes du Champā, comme Panduranga (aujourd'hui Phan Rang) et Kauthara (aujourd'hui Nha Trang). Ses sept tours actuellement visibles en font un lieu architecturalement différent des autres sites de cette période, situés plus au Nord. L'usage qui est fait d'éléments en grès, bien plus qu'ailleurs, les rapprocherait de l'architecture khmère, bien que leurs formes architecturales s'en écartent nettement.

La ville de Quy Nhơn a été officiellement fondée à la fin du XVIIIe siècle, sous la dynastie Tây Sơn. Le port de Thi Naj, dans les années 1620, accueillit des jésuites portugais qui nommèrent cette ville Pulo Cambi.

La ville est connue pour être le lieu de naissance au XVIIIe siècle de l’empereur vietnamien Nguyễn Huệ et plus récemment l’emplacement d’une grande base américaine durant la guerre du Vietnam. Aujourd’hui la ville jouit d’un important développement économique comme les deux autres grandes villes côtières du centre-sud Vietnam Đà Nẵng et Nha Trang.

Transports[modifier | modifier le code]

L’aéroport le plus proche est celui de Phù Cát. Plusieurs vols quotidiens relient l’aéroport d’Hô Chi Minh-Ville et Hanoï. Vietnam Airlines et Viet Jet se partagent l’aéroport.

La route nationale QL1A qui relie Hô Chi Minh-Ville à Hanoï passe par Quy Nhơn mais la vitesse est limitée à 60 km/h à cause de son mauvais état.

Le port de Quy Nhơn possède un accès profond pour les cargos. Quy Nhơn concentre 70 % des fabricants de meubles du Vietnam dont la production est chargée au port de Quy Nhơn vers Hô Chi Minh-Ville ou Hanoï en conteneurs sur des navires de charge.

Religion[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Vickery in « Histoire du Champa » dans Baptiste et Zéphir, 2005, p. 26

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Baptiste (dir.), Thierry Zéphir (dir.) et al. (Exposition: musée Guimet 2005-2006), La sculpture du Champa : Trésors d'art du Vietnam Ve-XVe siècles, Paris, Réunion des musées nationaux : Musée Guimet, , XXVII-373 p., 28 cm (ISBN 2-7118-4898-1)