Question Mark and the Mysterians

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Question Mark and the Mysterians
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Garage rock
Années actives Depuis 1962
Labels Cameo Parkway, Capitol Records
Composition du groupe
Membres Question Mark (Rudy Martinez)[1]
Frankie Rodriguez
Bobby Balderrama
Robert Martinez
Frank Lugo
Anciens membres Larry Borjas
Eddie Serrato
Mel Schacher
Frank Montoya
Jeff McDonald
Paul Miller
Richard Schultz
Randy Hitt
Dennis Dean Lack
Timothy Reed
Randy Iamurri
Mark Bliesener[2]

Question Mark and the Mysterians, aussi écrit ? and the Mysterians, est un groupe de garage rock américain, originaire de Bay City, dans le Michigan. Formé en 1962, le groupe est principalement connu pour le titre 96 Tears, un classique du garage rock qui se classe premier du Billboard en 1966.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les membres sont enfants d'immigrés fermiers installés dans le Michigan. Le premier trio, qui se compose de Larry Borjas (guitare), Robert Martinez (batterie), et Bobby Balderrama (guitare solo), se rencontrent et, avec une passion commune pour le surf rock dans la veine de Link Wray et Duane Eddy, forment un groupe en 1962[3]. Le groupe joue localement avec la même formation jusqu'à l'émergence de la British Invasion. Certains cousins d'un membre les présentent à Question Mark, connu pour son talent de danseur[4]. « ? » devient rapidement la force créative du groupe, et ils commencent à jouer un mélange de rock and roll et pop rock. Pour correspondre à leur nouvelle formation, ils se rebaptisent ? and The Mysterians, nom inspiré du film de science fiction The Mysterians[5]. Avec l'arrivée du claviériste Frank Rodriguez, membre d'un autre groupe local appelé Trespassers, leur style musical prend un tournant à commencent par la sortie de leur premier album, 96 Tears, en 1966[6].

En février 1966, le groupe auditionne au label indépendant, ce qui résulte aux démos Are You For Real? et I'll Be Back, plus tard publiés dans l'album More Action[5].

Le 24 février 2011, l'ex-batteur Eddie Serrato mleurt d'un crise caradaque à 65 ans[7]. En octobre 2017, le guitariste Robert Balderrama est diagnostiqué d'un cancer de la prostate[8]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1966 : 96 Tears (Cameo Parkway)
  • 1967 : Action (Cameo Parkway)
  • 1997 : Featuring 96 Tears (Collectables)
  • 1999 : More Action (Cavestomp)
  • 2001 : Feel It! The Very Best of (Varese Sarabande)

Singles[modifier | modifier le code]

  • 96 Tears / Midnight Hour (1966, Cameo-Parkway) (#1)
  • I Need Somebody / '8' Teen (1966, Cameo-Parkway) (#22)
  • Can't Get Enough Of You Baby / Smokes (1967, Cameo-Parkway)(#56)
  • Girl (You Captivate Me) / Got To (1967, Cameo-Parkway) (#98)
  • Do Something To Me / Love Me Baby (1968, Cameo-Parkway) (#110)
  • Make You Mine / I Love You Baby (1968, Capitol Records)
  • Ain't It A Shame / Turn Around Baby (1969, Tangerine Records)
  • Talk Is Cheap / She Goes To Church On Sunday (1972, Chicory Records)
  • Not 'N Groovin' / Funky Lady (1973, Luv Records)

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 96 Tears: 30 Original Recordings (1995, Campark Allemagne, 1966-1969)
  • The Best Of 1966-1967 (2005, Cameo Parkway/Abcko)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « The 500 Greatest Songs of All Time: #213. ? and the Mysterians, '96 Tears' », Rolling Stone, (consulté le 7 juillet 2017)
  2. Bliesener, Mark. (2011-07-21) Mark Bliesener, who gave the Dead Kennedys their name, on how he coined the moniker - Denver - Music - Backbeat. Blogs.westword.com.
  3. « ? & the Mysterians: First Punk Rock band », markguerrero.com (consulté le 14 juin 2015)
  4. (en) OJ Advertising, « Michigan Rock and Roll Legends - ? (Question Mark) AND THE MYSTERIANS », sur www.michiganrockandrolllegends.com (consulté le 30 janvier 2018)
  5. a et b More Action; 1999 CD liner notes
  6. « ? (Question Mark) and the Mysterians », michiganrockandrolllegends.com (consulté le 15 juin 2015).
  7. Doc Rock, « 2011 January to June », The Dead Rock Stars Club (consulté le 19 août 2015)
  8. « Robert Lee Balderrama », sur Facebook.com (consulté le 27 octobre 2017)

Lien externe[modifier | modifier le code]