Pylones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pylône.
PYLONES logo.png

Pylones

Création 1985
Dates clés Fondation en 1985 à Suresnes, France
Fondateurs Jacques et Léna Guillemet
Forme juridique SAS
Slogan Créateur d’objets à Paris
Siège social 41 avenue de l'Agent Sarre, 92700 - Colombes 92
Drapeau de France France
Direction Jacques Guillemet
Activité Design, fabrication, distribution
Produits Cadeaux, arts de la table et de la cuisine, décoration, design, cuisine,accessoires de mode et beauté
Effectif 600
Site web http://www.pylones.com

Chiffre d’affaires 61 Millions d’€ en 2016

Pylones est une entreprise française née en 1985, qui crée des objets du quotidien et les distribue dans son réseau de plus de 110 magasins en France, en Europe et dans le monde.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1985 à l'École nationale supérieure de création industrielle à Paris, Jacques et Léna Guillemet croisent le chemin d’un collectif de trois designers « Braguette Magique » auteurs de bijoux animaliers en latex dont deux deviendront les Tsé Tsé et Renaud Supiot designer . Ils décident d'éditer cette collection en petites séries, dans le sous-sol de leur pavillon de Suresnes (92). Puis ils usent de ce matériau pour créer des bretelles et cravates d’un nouveau genre. Viennent les objets pour la maison (cadres de miroir, lampes...), fruits de la première collaboration avec Créa Créa[réf. souhaitée]

En 1987, la première boutique Pylones s’ouvre sur l’Île Saint-Louis et l’expansion de la marque commence dans les quartiers historiques de Paris et les grandes villes de France.

En 1995, Pylones rachète Hefyglass, atelier de soufflage de verre, qui prend le nom Le Souffle de Pylones en 2014[1].

En 2001, Pylones installe son siège social, ses ateliers et ses entrepôts sur 5000m2 à Colombes (92)

En 2006, ouverture à Hong Kong de la première boutique Pylones en Asie.

En 2009, Pylones ouvre sa première boutique en Allemagne.

En 2010, Pylones s’implante au Royaume-Uni grâce au rachat d’un réseau de 12 magasins et fait l’acquisition de filiales de fabrication en Asie.

En 2011, pour assurer un approvisionnement pérenne et de qualité, le groupe Pylones prend le contrôle de la chaine de fabrication en rachetant WTG, son fournisseur historique, à Shenzhen et Hong Kong (Chine). L’usine est labellisée ISO 9001 et BSCI[2],[3],[4].

En 2014, ouverture de la première boutique Pylones en Afrique, à Cape Town (Afrique du Sud).

En 2016, Pylones a remporté le Trophée Ambitions d'Entrepreneurs - Catégorie « Coup de cœur », attribué par la banque Palatine et iTELE[5]

En 2017, Pylones lance une collection originale du Petit Prince. Un rapprochement pour les deux entreprises françaises qui partagent un même sens des valeurs : une éthique sociale et humaniste, une créativité intergénérationnelle empreinte de poésie et le soin particulier apporté à enchanter leurs univers.

Design[modifier | modifier le code]

Héritiers des arts et traditions populaires, Jacques et Léna Guillemet collaborent avec des designers français afin de transformer des objets du quotidien et leur donner silhouettes humaines, animales ou florales, aux motifs colorés.

Original, décalé, émouvant, accessible, l’univers Pylones décline le langage universel des couleurs et des formes [6]

Le design est assuré, sous la Direction Artistique des fondateurs, en interne par Pylones Studio[7] et en externe par des designers indépendants comme CréaCréa[8], 5&Citron, Pied à coulisse, Mouveau Design, Gildas Chaussepied et Valérie Périer, Camion Léon, Bruno Contensou, Laurent Lucas, Atypic, San Froid, Ionel Panait, Simon Reynaud, Juliette la Belette, etc.

Implantation[modifier | modifier le code]

En 32 ans, Pylones a mis en place un modèle de distribution, de la conception à la vente, pour 80 magasins en France et en Europe :

- 37 magasins en France, en centre-ville et centres commerciaux. 45 magasins en Europe (Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Hongrie, République Tchèque, Espagne, Belgique, Pays-Bas, Suisse, Autriche.)

- Dans le reste du Monde, 30 magasins Pylones se sont ouverts en partenariat avec des entrepreneurs locaux sous licence (Japon, Hong Kong, Singapour, Philippines, Azerbaïdjan, Arabie Saoudite, Afrique du Sud, Colombie, Dubaï).

Atelier de soufflage de verre en France[modifier | modifier le code]

L’atelier de soufflage de Pylones est installé au siège de l’entreprise à Colombes. Une équipe de souffleurs y fabrique artisanalement des collections sans cesse renouvelées.

Soufflage à la bouche des pièces en verre, remplissage des bijoux avec un liquide coloré, des paillettes ou des perles et montage des bagues, boucles d’oreilles et pendentifs.

Les souffleurs sont issus du Lycée Dorian, spécialisé dans les formations en arts et techniques du verre.

Actions humanitaire, culturelle et solidaire[modifier | modifier le code]

Pylones soutient depuis près de 20 ans l’Association Prométhée Humanitaire qui lutte pour la protection et l’éducation des enfants des rues à Madagascar, Haïti et au Sénégal.

Depuis 2010, Pylones est mécène du Musée du Louvre et a participé à l’acquisition du Chef d’œuvre de la Renaissance, les Trois Grâces de Lucas Cranach l’Ancien

En 2017, Pylones s’engage auprès de la Société Protectrice des Animaux, pour mettre en place une action solidaire qui permettra de nourrir 1430 chats pendant 1 mois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. BFM BUSINESS, « Made in Paris de Jacques Guillemet, Pylones - 06/01 », sur bfmbusiness.bfmtv.com (consulté le 13 avril 2015)
  2. « PYLONES fait une acquisition, Fusacq Buzz », sur www.fusacq.com (consulté le 13 avril 2015)
  3. « [Trophées DAF] Alexandra Trigano, Pylones : De l'air et beaucoup de méthode », sur http://www.daf-mag.fr/ (consulté le 13 avril 2015)
  4. « Bientôt un temple du shopping au cœur de la Cité des sciences », sur leparisien.fr (consulté le 13 avril 2015)
  5. « TROPHÉES AMBITIONS D’ENTREPRENEURS : 4 ETI A L’HONNEUR ! », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant, paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  6. DANIEL BICARD, « Pylônes, le grand coloriste despetits cadeaux », LSA,‎ (lire en ligne)
  7. MARIE-MADELEINE SEVE, « Tirer le meilleur de ses créatifs », Management,‎ , p. 92-95 (lire en ligne)
  8. « Des rangements pratiques et amusantes », Maxi,‎ (lire en ligne)