Pseudomugil signifer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pseudomugil signifer
Description de l'image 052fishcropped.jpg.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Actinopterygii
Ordre Atheriniformes
Famille Pseudomugilidae
Genre Pseudomugil

Nom binominal

Pseudomugil signifer
Kner, 1866[1]

Synonymes

  • Atherina signata Günther, 1867
  • Pseudomugil signata Günther, 1867
  • Atherinosoma jamesonii Macleay, 1884

Pseudomugil signifer est une espèce de poissons de la famille Pseudomugilidae. C'est une espèce commune des fleuves et estuaires de l'est de l'Australie.

Description et biologie[modifier | modifier le code]

P signifer mesure généralement entre 3 et 3,5 cm ; le mâle peut atteindre une longueur de 8,8 cm, la femelle 6,3 cm[2]. Le corps élancé est partiellement transparent, de couleur jaune pâle ou olive, l'opercule et la surface ventrale sont argentés[2].

Le poisson se rencontre en bancs de quelques centaines à plusieurs milliers d'individus. La femelle est sexuellement mature à l'âge de six mois. Le poisson vit entre un et deux ans dans la nature, entre deux et trois ans en aquarium, mais quelques mâles vivent jusqu'à quatre ans[2].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Le naturaliste autrichien Rudolf Kner décrit l'espèce en 1866 à partir d'un spécimen pêché à Sydney et transporté jusque Vienne sur la SMS Novara en 1858[3],[4]. En 1867, le zoologiste britannique Albert Günther décrit Atherina signata à partir de collectes effectuées dans la péninsule du cap York[2]. En 1884, le zoologiste britannique William Sharp Macleay décrit un « étrange petit poisson » pêché dans le fleuve Bremer, un affluent du fleuve Brisbane, par un certain M. Jameson ; Macleay nomme ce poisson Atherinosoma jamesonii. Ce n'est qu'en 1908 que l'ichtyologiste australien James Douglas Ogilby affirme que ces espèces sont synonymes[4].

Répartition géographique et habitat[modifier | modifier le code]

P. signifer se trouve de Rocky River sur la péninsule du cap York jusque Narooma, en Nouvelle-Galles du Sud. Ce poisson habite des estuaires ou des ruisseaux de petite taille et aux eaux calmes, des lagunes et des marais salants. Le poisson vit en eau saumâtre et en eau de mer près de quelques îles situées au large du Queensland, notamment Low Island, Dunk Island, Hinchinbrook Island et Lizard Island. Sa présence a été enregistrée jusqu'à 300 km en amont des fleuves Mary et Dawson, dans le Queensland[2].

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ITIS, consulté le 18 mars 2015
  2. a b c d et e (en) Freshwater Fishes of North-Eastern Australia, Collingwood, Victoria, Csiro Publishing, , 254–68 p. (ISBN 9780643098954, lire en ligne)
  3. (de) Rudolf Kner, « Specielles Verzeichniss der während der Reise der kaiserlichen Fregatte "Novara" gesammelten Fische. III. und Schlussabtheilung. », Sitzungsberichte der Kaiserlichen Akademie der Wissenschaften. Mathematisch-Naturwissenschaften, vol. 53,‎ , p. 543–50 (lire en ligne)
  4. a et b (en) Brian Saunders, Discovery of Australia's Fishes: A History of Australian Ichthyology to 1930, Collingwood, Victoria, CSIRO Publishing, , 213 p. (ISBN 9780643106727, lire en ligne)