Channel-Port-aux-Basques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Port-aux-Basques)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Basque.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Channel-Port-aux-Basques
Port-aux-Basques, octobre 2005
Port-aux-Basques, octobre 2005
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau de Terre-Neuve-et-Labrador Terre-Neuve-et-Labrador
Statut municipal Ville
Arrondissements Channel, Port-aux-Basques, Grand Bay East, Grand Bay West et Mouse Island
Constitution 1945
Démographie
Population 4 637 hab. (2001)
Densité 120 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 34′ 09″ N 59° 08′ 22″ O / 47.569114, -59.13940447° 34′ 09″ Nord 59° 08′ 22″ Ouest / 47.569114, -59.139404
Superficie 3 877 ha = 38,77 km2
Divers
Langue(s) Anglais, français
Fuseau horaire UTC-3:30
Indicatif +1-709
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Terre-Neuve-et-Labrador

Voir la carte administrative de Terre-Neuve-et-Labrador
City locator 14.svg
Channel-Port-aux-Basques

Géolocalisation sur la carte : Terre-Neuve-et-Labrador

Voir la carte topographique de Terre-Neuve-et-Labrador
City locator 14.svg
Channel-Port-aux-Basques

Channel-Port-aux-Basques est une des plus anciennes cités de Terre-Neuve, et donc du Canada et de l'Amérique.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La ville doit son nom aux chasseurs de baleine basques qui dès le XVIe siècle venaient dans cette région.

Situation[modifier | modifier le code]

C'est également le départ du traversier pour Sydney, en Nouvelle-Écosse, ainsi que le point de départ de navires côtiers.

La ville compte environ 5 000 habitants et marque l'extrémité occidentale de la portion terre-neuvienne de la Route transcanadienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans les années 1500, une flotte basque s'est installée ici, et a construit un port en eaux profondes pour établir un centre de commerce du poisson. Rapidement, Port-aux-Basques est devenue la capitale francophone de Terre-Neuve, jusqu'à ce que sa propriété soit revendiquée par l'Angleterre.

Économie[modifier | modifier le code]


Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents  ??? Rose des vents
 ??? N  ???
O    Port-aux-Basques    E
S
 ???

Annexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]